Nathan Beaulieu a retrouvé sa vitesse de croisière

SAINT-JEAN – Le retour dans le hockey junior n’est jamais facile pour un jeune qui a goûté à l’opulence de la LNH. Mais Nathan Beaulieu a choisi de se présenter à Saint-Jean avec le sourire, une attitude qui pourrait lui rapporter gros.

Après un séjour remarqué au camp du Canadien de Montréal, le Néo-Brunswickois d’adoption s’est retrouvé à nouveau dans la Ville portuaire.

«L’ajustement au hockey junior a été plus difficile que je ne le croyais», explique-t-il.

«La vitesse du jeu est très différente et l’environnement également. Heureusement, je suis très bien entouré avec les Sea Dog, ce qui m’a permis de retomber sur mes pieds rapidement», mentionne-t-il.

Beaulieu dit accepter et comprendre la décision du Canadien.

«Je sais que je dois améliorer quelques aspects de mon jeu. Il n’y a rien qui pressait pour atteindre la LNH. Je sais que le Canadien a un plan à long terme pour moi», précise Beaulieu.

S’il faisait déjà partie de l’élite la saison dernière, le numéro 28 veut faire encore mieux cet hiver.

«Je veux devenir plus fort physiquement et je dois travailler sur mon flair en défensive, particulièrement dans ma propre zone», mentionne celui qui a été un choix de premier tour de Montréal (17e au total) en juin dernier.

«Les gens du Canadien m’ont dit que c’était ce qu’ils souhaitaient voir de moi cette saison. Pour ma part, j’essaie de garder les choses les plus simples possible», explique-t-il.

Après quelques semaines difficiles, Nathan Beaulieu a retrouvé sa vitesse de croisière.

«Je suis très satisfait de mon jeu depuis trois semaines. Ce n’est jamais facile de revenir dans le junior, mais nous avons toute une équipe ici. Il y a tellement de bons joueurs autour de moi», poursuit le patineur de 18 ans.

«Il nous reste encore pas mal de boulot cette saison, mais nous avons pas mal de fun ici!», lance-t-il avec enthousiasme.

En 26 rencontres cette saison, le patineur né en Ontario présente un dossier de 7-16=23 ainsi qu’une efficacité de +18.

Rien n’est pourtant facile pour les Sea Dogs puisque chaque équipe de la LHJMQ veut avoir le dessus sur les champions de la coupe Memorial en titre.

«C’est vrai, mais c’est parfait comme ça», assure Nathan Beaulieu.

«On ne peut prendre une journée de congé et c’est excellent pour notre préparation. On sait qu’on devra affronter une équipe déterminée chaque soir. Nous devons être toujours prêts», mentionne également le défenseur des Sea Dogs.

Beaulieu croit que cette façon d’aborder un match le forcera à prendre de bonnes habitudes de travail puisque les parties faciles sont très rares dans le circuit Bettman.

Les Sea Dogs sont les visiteurs au Colisée de Moncton, mardi soir, afin de se mesurer aux Wildcats.