Les Saulnier ont pris les choses en main

MONCTON – Les Wildcats de Moncton ont remporté la bataille des éclopés jeudi soir au Colisée, un gain de 4 à 3 aux dépens des Olympiques de Gatineau.

Des buts d’Allain (13e) et Alex Saulnier (17e) en l’espace d’une minute en fin de deuxième période ont permis à l’équipe dirigée par Fabian Joseph (Danny Flynn est en voyage de recrutement) de l’emporter.

Les deux équipes comptaient un total combiné de près de 15 joueurs blessés ou malades.

Scott Trask (2e) et Ryan Penny (3e) ont enfilé les autres buts des vainqueurs (17-12-2-0).

La riposte des Olympiques (14-12-1-3) a été l’affaire d’Adam Chapman (2e et 3e) et de Jacob Conrad (2e).

En l’absence de plusieurs joueurs de premier plan, le groupe de soutien a pris la relève en première période.

Scott Trask a d’abord poussé un retour de Christophe Lalonde derrière François Lacerte avant que Ryan Penny ne surprenne le gardien des Olympiques en contournant le filet rapidement.

Après 20 minutes de jeu, les Wildcats menaient 2 à 0.

L’entraîneur Benoît Groulx n’a pas semblé apprécier le travail de son gardien partant puisque c’est Chris Clarke qui était devant le filet pour le début du deuxième engagement.

La stratégie a fonctionné puisque les visiteurs ont touché la cible à deux reprises (Jacob Conrad et Adam Chapman) en l’espace de deux minutes pour créer l’égalité
2 à 2.

Adam Chapman a lancé son équipe en avant, mais la famille Saulnier a pris les choses en mains en fin de période.

Allain a d’abord marqué sur une échappée avant qu’Alex ne touche la cible sur une passe précise de son frère.

Les Olympiques ont finalement déjoué Roman Will en fin de période, mais il ne restait plus de temps au cadran quand la rondelle a franchi la ligne rouge.