Foire à Miramichi: des joueurs outrés

CARAQUET – Les incidents survenus vendredi soir à Miramichi dans un match entre les Alpines de Tracadie-Sheila et les Phantoms continuent de faire jaser à travers la Ligue de hockey senior du Nord-Est.

Des joueurs des quatre autres formations du circuit interrogés par le journal lundi, sous le couvert de l’anonymat, déplorent avec fermeté les gestes disgracieux commis à Miramichi. Ils espèrent que des sanctions sévères, voire exemplaires, seront données aux patineurs fautifs.

Le président de la ligue, Roger Brun, rencontrera les dirigeants des six équipes mardi soir afin de prendre une décision éclairée.

Vendredi, en milieu de deuxième période, le bagarreur James Scott s’en est pris au gardien des Alpines, Charles Austin, ce qui a déclenché les hostilités. Plusieurs combats ont alors éclaté. Des partisans en seraient même venus aux coups.

Roger Brun a décidé de mettre un terme à la partie alors que les Alpines menaient 2 à 1. Il n’y a pas eu de blessures sérieuses, mais plusieurs hockeyeurs de Tracadie-Sheila ont quitté l’aréna amochés.

«Je trouve ça vraiment stupide ce qui est arrivé. Les fautifs devraient être suspendus pour le reste de la saison. On a trop une bonne ligue pour des gestes comme ceux-là. On n’a pas besoin de ça», a fait savoir un attaquant des Pêcheurs de Cap-Pelé.

«C’est de la m… On est tous des gars qui travaillent le lundi matin. On veut avoir du fun à jouer au hockey. On ne veut pas se faire casser le cou. On a des familles à faire vivre. Les mises en échec et les combats font partie du hockey, mais pas quand c’est pour blesser», a ajouté un attaquant des JC’s de Bouctouche, qui croit aussi qu’une suspension pour le reste de la campagne s’impose.

Les patineurs interrogés ne sont pas contre le jeu robuste et croient en l’importance des bagarres pour défendre un coéquipier, relancer son équipe ou tout simplement pour le spectacle. La mêlée générale de vendredi ne cadrait toutefois pas avec ces trois critères.

«C’était une vraie farce, un cirque. Tu ne peux pas t’en prendre à un gardien aussi talentueux qu’Austin (Charles), l’un des meilleurs dans le circuit, qui n’est pas cochon avec les joueurs devant son filet. Il y a des façons de se battre dans une ligue. Celle-là n’en fait pas partie. C’était vraiment ridicule. Les gens veulent des combats, pas un cirque», a souligné un attaquant du Maison Levesque de Memramcook qui réclame une suspension pour le restant de l’année à James Scott.

«L’intimidation fait partie du jeu, les bagarreurs aussi, mais là c’est allé un peu trop loin. Ça avait l’air prémédité en plus. Je connais plusieurs gars des Phantoms et je suis certain qu’ils n’étaient pas en accord avec ça. Il faut punir les coupables, pas toute l’équipe», a poursuivi un attaquant du Au P’tit Mousse de Lamèque.

André Saulnier ne décolère pas

Le directeur-gérant des Alpines, André Saulnier, ne décolère toujours pas. Il exigera mardi soir que la ligue prenne des sanctions exemplaires contre les Phantoms de Miramichi.

«J’ai parlé avec mes joueurs et ce sera nous ou les Phantoms, à moins que la ligue ait une proposition exemplaire, avec des suspensions majeures. Il n’y a pas de place pour ça dans le hockey. Ça aurait pu être pire. Il n’y avait pas de sécurité dans l’aréna. Des gars auraient pu être gravement blessés. Il ne faut pas attendre que ça arrive», a expliqué André Saulnier.

«Il ne faut pas avoir un gros cerveau pour faire jouer James Scott», a-t-il ajouté.

Certains membres de l’organisation des Phantoms ont affirmé que ces incidents ne seraient pas survenus si les Alpines avaient eu des bagarreurs dans leur alignement.

«Je travaille dans un territoire de quelques milliers de personnes de population. Je ne peux pas cogner à toutes les portes pour tenter de trouver un dur à cuire. Je n’en ai pas du calibre de ceux de Miramichi, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise?»

Doucet la première étoile

Par ailleurs, l’attaquant Rémi Doucet, des Alpines, a été nommé la première étoile de la dernière fin de semaine d’activités dans le circuit du Nord-Est.

En un seul match, Doucet a récolté deux buts et deux aides. La deuxième étoile a été décernée à Jason Rinzler, des JC’s de Bouctouche. Le meilleur pointeur de la ligue a cumulé deux filets, une passe et un but en fusillade en une rencontre.

Anders Frees et Morgan Nicolas, du Maison Levesque de Memramcook, se partagent le troisième honneur grâce à une production de 3 points (2-1) en une partie.