Le retour du vélo de montagne en 2012 au N.-B.?

MIRAMICHI – Les courses de cross-country de vélo de montagne pourraient faire un retour en force au Nouveau-Brunswick en 2012.

C’est le souhait de Scott Campbell, un passionné qui veut ramener ce genre d’épreuves dans la province.

«Il y a une petite demande. C’est important de rétablir un circuit pour développer de jeunes athlètes qui pourront ensuite participer aux Jeux du Canada, par exemple», a raconté le propriétaire d’un magasin de sport dans la région de Miramichi.

Les courses de cross-country ont pratiquement disparu au N.-B. La dernière solide série a été présentée par Vélo NB il y a déjà cinq ou six ans.

«C’est le même phénomène partout en Amérique du Nord. Il y a plusieurs raisons qui expliquent le déclin du cross-country, dont la grande popularité des événements d’endurance. Ça représente aussi beaucoup de travail pour les bénévoles et les jeunes sont moins impliqués», a raconté Campbell.

Les marathons ont en effet pris toute la place ou presque.

«C’est correct des courses de quatre heures, mais je manque le cross-country. Ça fait des années que nous n’avons pas eu de calendrier complet et ça devrait marcher. Il y a une époque où il y avait 200 participants à la course de Hillsborough», a commenté Pablo Vergara, un cycliste amateur de la région de Dieppe.

En 2012, au moins cinq événements de la sorte devraient avoir lieu (Saint-Jean, Sussex, Dieppe, Miramichi et Fredericton).

«C’est une bonne initiative, a assuré Luc Arseneau, entraîneur national de développement de l’Association cycliste canadienne. Dans les dernières années, la mode a été de promouvoir les marathons, qui ont donné un second souffle au vélo de montagne. Le cross-country, dont la popularité avait en quelque sorte diminué, va cependant prendre plus d’importance aux Jeux olympiques.»

La province de David Alward est pourtant bien représentée sur la scène internationale et nationale de vélo de montagne. Catherine Pendrel, la championne du monde, et Matthew Hadley, gagnant de la coupe Canada, sont respectivement originaires de Harvey Station et de Mount Hope, deux localités situées près de Fredericton.

«Ce sont des outils à exploiter, surtout du côté des femmes. Les provinces de l’Atlantique ont souvent de la difficulté à avoir des équipes complètes aux Jeux du Canada», a soulevé Campbell, un membre du conseil d’administration de Vélo NB.

Scott Campbell aimerait également embarquer les écoles secondaires dans le vélo de montagne. Il serait ainsi plus facile de rejoindre les jeunes.