Un premier bilan positif pour la LHSNE

MONCTON – Le président de la Ligue de hockey senior du Nord-Est (LHSNE), Roger Brun, va certainement passer un merveilleux Noël.

Il y a un peu plus d’un an, le hockey senior compétitif vivait une période sombre de son histoire alors qu’un seul circuit (Roger-Lizotte), sur quatre, avait survécu au cancer causé par l’argent et le manque d’effectifs.

Cette saison, le sport renaît de ses cendres dans le nord et l’est de la province. Les foules sont au rendez-vous, la parité entre les équipes est présente plus que jamais, le calibre est excellent et les visiteurs sont nombreux sur le site web officiel de la LHSNE.

Le président, Roger Brun, dresse un bilan de mi-campagne très positif à quelques jours de Noël. Et l’année 2012 promet tout autant.

«La parité entre les clubs est extraordinaire. Il n’y a rien de gagné pour aucune formation. Il y a des surprises partout, comme Memram­cook, troisième dans la division Est, qui a récemment battu Bouctouche (1er) et Cap-Pelé (2e) sur la route», explique Roger Brun.

«Les augmentations des foules, particulièrement dans l’Est, sont significatives. Les trois équipes ensemble attirent en moyenne 700 spectateurs chaque match. Bouctouche a déjà dépassé les 1000 personnes à quelques reprises. Il y a deux ans, on pouvait avoir 150 partisans à Memramcook à ce temps-ci de l’année. Personne ne perd de l’argent», ajoute-t-il.

Dans le Nord, les assistances sont sensiblement les mêmes.

«En plus, il y a du nouveau monde dans les arénas. Et notre site web est visité de 700 à 800 fois par jour.»

Selon lui, le haut niveau de compétition présenté y est pour quelque chose.

«On offre au public un bon produit. Allard LeBlanc (DG de Cap-Pelé), qui compte une trentaine d’années d’expérience dans le monde du hockey senior, me disait qu’il n’avait jamais vu un calibre aussi élevé. Il y a de cinq à six gros joueurs dans chaque équipe. Et j’ai encore des appels d’excellents patineurs qui veulent se joindre à la ligue!», lance le président.

Mais n’a-t-il pas là un risque de revoir une flambée des salaires?

«On ne paie pas comme Roger-Lizotte, c’est certain. Si c’était le cas, Ryan Mockler et Martin McGraw joueraient dans notre ligue.»

À part l’incident qui est survenu à Miramichi au début décembre (la mêlée générale qui a mené à 37 matchs de suspension, sans compter les deux ans imposés à James Scott), Roger Brun ne pouvait pas demander mieux pour une première moitié de saison.

«Tout le monde a hâte de voir le classement final. On aura droit à des séries incroyables. Je ne parierais pas sur un gagnant!»

Le président souhaite que le circuit continue sur sa lancée afin d’attirer de nouvelles concessions en 2012-2013.

«Nous visons Campbellton et Bathurst dans le Nord, ainsi que Richibouctou, quand il y aura un aréna, et les régions de Sussex-Petitcodiac. On vise ces marchés. On pourrait ainsi avoir plus de parties intradivision.»

Par ailleurs, l’attaquant de puissance Todd Parker, dont les droits appartiennent aux Phantoms de Miramichi, disputera une première rencontre avec sa nouvelle équipe vendredi soir contre les Alpines de Tracadie-Sheila.

Des rumeurs circulent voulant que l’ancien patineur des Aigles Bleus de l’Université de Moncton, Rémi Gautreau, pourrait se joindre à Cap-Pelé après Noël…