Danick Émond est fier d’être un Chat sauvage

 

MONCTON – Danick Émond affiche son sourire du dimanche près du vestiaire des Wildcats de Moncton. Le choc de la transaction est chose du passé, le solide défenseur âgé de 18 ans est fier de porter son nouvel uniforme.

«C’est pas mal le fun ici. Les gars sont vraiment corrects», lance l’athlète originaire de Terrebonne.

«Je suis tombé dans une très bonne organisation. Les Wildcats savent vraiment comment prendre soin de leurs joueurs», ajoute-t-il du même souffle.

Acquis des Tigres de Victoriaville en compagnie de Jacob Sweeney en retour de Daniel Milan il y a deux semaines, Émond se sent déjà chez lui à Moncton.

«J’étais un peu nerveux au début. Je devais refaire des liens avec de nouveaux coéquipiers et apprendre un nouveau système de jeu. Ce fut plusieurs petites adaptations, mais tout s’est bien passé», souligne-t-il.

Avec le recul, Émond voit son transfert d’un oeil positif.

«Je ne suis pas sûr que j’aurais joué beaucoup à Victoriaville avec l’arrivée de trois vétérans (Daniel Milan, Matthew Hobbs et Jérémie Blain). Ici, je vais avoir un bien meilleur temps de glace», avance-t-il.

Émond se décrit surtout comme une défenseur à caractère défensif, mais qui peut appuyer l’attaque à l’occasion.

Il est également capable de jeter les gants pour défendre un coéquipier.

«Mon but d’ici la fin de la saison est de montrer ce que je peux faire pour mériter un poste dans l’équipe l’an prochain et éventuellement jouer un rôle plus important», explique Danick Émond.

«J’aime apporter du jeu physique, mais j’aime bien toucher à l’offensive. J’essaie aussi de ne rien coûter à l’équipe (de mauvaises décisions, buts ou pénalités) en défensive», explique le patineur québécois.

L’entraîneur Danny Flynn se dit comblé par le rendement de son nouveau poulain.

«Il est tout ce qu’on espérait, c’est-à-dire un défenseur solide, qui réussit bien sa première passe et qui a solidifié toute notre brigade défensive», mentionne l’homme de banc des Wildcats.

«C’est un gars qui joue à l’intérieur de ses limites et il est très physique. Il cadre parfaitement avec le type de joueurs que nous voulons à la ligne bleue puisque nous voulons ajouter un peu de poids dans notre groupe d’arrières», soutient Flynn.

«Danick a définitivement beaucoup de potentiel», conclut l’entraîneur des Widcats.

L’athlète de 6 pi 2 po et 200 lb affiche un rendement de 4-12=16 points en 33 rencontres cette saison, avec 27 minutes de pénalités.

Émond et ses coéquipiers des Wildcats affronteront les Voltigeurs de Drummondville mercredi soir au Colisée.