Soccer: l’U de M montre la porte à Sylvain Rastello

MONCTON – Coup de théâtre! Sylvain Rastello ne dirigera plus les équipes de soccer du Bleu et Or.

Dans un courrier électronique envoyé aux étudiants universitaires lundi, l’Université de Moncton a annoncé que le Service de l’activité physique et sportive était à la recherche d’une personne pour diriger ses équipes masculine et féminine de soccer.

Ces deux troupes étaient pilotées par Sylvain Rastello.

«Le directeur des sports, Marc Boudreau, est entré dans mon bureau ce matin et il m’a demandé si j’étais disponible pour une rencontre à 10 h 30. J’ai rencontré les ressources humaines et ils m’ont dit qu’ils voulaient prendre une nouvelle direction avec leur programme de soccer», a raconté Sylvain Rastello, qui a évidemment été secoué par cette annonce.

Sans dévoiler de détails, le directeur des sports a fait quelques commentaires dans le message livré aux étudiants.

«Le programme de soccer est très important à l’U de M et nous voulons poursuivre sa progression. Il y a eu des améliorations au fil des années et elles doivent se poursuivre tout comme notre programme de recrutement», a-t-il mentionné.

L’ancien pilote du Bleu et Or n’a pas voulu commenter la décision des dirigeants.

«Pour le moment, j’avale la pilule. Je ne m’attendais pas à cela», a dit Rastello, qui devrait prendre la parole plus tard cette semaine.

Les athlètes du Bleu et Or ont aussi été surpris et frappés de plein fouet par la nouvelle.

«C’est certain que nous sommes en état de choc, a indiqué le capitaine de la troupe masculine, Charles Tousignant. J’ai hâte de voir comment les choses vont se replacer. Nous ne sommes pas trop au courant de la situation.»

Même si les bannières se font encore attendre à Moncton, Rastello a réussi à bâtir des équipes plus que respectables depuis son arrivée en sol acadien.

La dernière campagne a toutefois été particulièrement difficile pour la formation féminine, qui a eu de la difficulté à trouver le chemin de la victoire.

«Je suis surprise… Sylvain a fait du bon boulot et il a construit de bons programmes. Ce n’est pas à cause de lui que nous n’avons pas connu de succès cette saison. Nous étions en reconstruction et l’université devrait voir cela», a dit Josée LeBlanc, capitaine des Aigles Bleues.

Antonie Godin a été attiré à Moncton par le pilote originaire de la France.

«Nous avons tous eu la même réaction. Nous sommes déçus», a soulevé celui qui avait participé à son programme sport-études.

«Je ne connais pas tous les détails de cette histoire. Un changement arrive éventuellement et il ne pouvait pas rester avec nous pour un autre 30 ans. C’est décevant, car j’ai appris à chaque session avec lui. Je lui souhaite bon succès», a lancé Justin Gautreau, un étudiant de Memram­cook.

L’agent de communication des sports universitaires de l’U de M, Normand Léger, n’a pas été en mesure d’ajouter de précisions.