Les Saulnier malmènent les Aigles Criards

 SYDNEY – L’histoire se répète: Allain et Alex Saulnier ont encore une fois mené les Wildcats de Moncton à la victoire, dimanche à Sydney.

Allain a réussi deux buts (21e et 22e) et deux passes alors qu’Alex a touché la cible à deux reprises (25e et 26e) dans un gain de 4 à 1 sur les Screaming Eagles du Cap-Breton au Centre 200.

Marek Hrivik a aussi connu un bon match avec trois passes.

Cory MacIntosh (10e) a été le seul à trouver le fond du filet pour l’équipe de Ron Choules.

En fait, Roman Will a été absolument parfait après ce but accordé en tout début de première période, bloquant 29 des 30 tirs dirigés vers lui.

«Roman a été très solide devant le filet», constate d’ailleurs l’entraîneur Danny Flynn.

«Nous avions un groupe de défenseurs très jeunes, mais ils ont très bien répondu à l’appel. Brayden Wood a joué tout un match et Jacob Sweeney a joué beaucoup de minutes pour un jeune de 16 ans que nous venons tout juste de rappeler», précise-t-il.

La brigade défensive des Wildcats doit présentement se débrouiller sans Cameron MacDonald (commotion), Myles McGurty (dos) et Danick Émond (genou).

Flynn s’est évidemment attardé sur le rendement des frères Saulnier.

«Leur trio a fait des choses exceptionnelles. Nous avons joué un gros match de route au plan collectif, mais ce sont encore une fois les Saulnier qui ont donné le ton», poursuit l’homme de banc des Wildcats.

Allain Saulnier soulignait de son côté que les Wildcats voulaient se racheter pour la gênante performance à Bathurst vendredi soir (un revers de 7 à 4).

«On n’était vraiment pas fier de cette partie là et on voulait s’assurer que ça soit différent à Sydney», explique l’auteur d’un doublé dimanche.

«Nous avons fait une erreur au début (le filet de MacIntosh), mais je savais qu’on reviendrait. Juste à voir les gars au banc, je savais que tout le monde était prêt à jouer ce match et qu’on allait continuer à travailler fort», poursuit Allain Saulnier.

L’équipe locale a effectivement surpris les visiteurs dès la 25e seconde alors que Cory MacIntosh enfilait son 10e de la saison contre Roman Will.

Ce but a semblé réveiller le trio des frères Saulnier.

Alex allait réussir ses 25e et 26e pour donner une avance de 2 à 1 aux Wildcats après 20 minutes de jeu.

Son frère Allain est entré dans la danse en début de deuxième, avec son 21e, un but réussi en avantage numérique.

Le numéro 19 allait récidiver en troisième pour sceller l’issue du match dans un filet désert