Épidémie de bobos chez le Titan

BATHURST – Il n’y a plus de place pour les civières dans le vestiaire du Titan d’Acadie-Bathurst.

Plusieurs joueurs représentent des cas douteux pour le match de vendredi soir alors que les Guerriers du Nord (26-23-2-3, 57 points) recevront la visite du Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard (17-31-2-2, 38 points), au Centre régional K.-C.-Irving.

Le prolifique Zach O’Brien (possible fracture du nez et commotion, absence indéterminée) ne sera pas disponible en fin de semaine, tout comme le vétéran Christophe Losier (genou, deux à quatre semaines).

L’attaquant Sébastien Trudeau (dos, au jour le jour) et le défenseur Guillaume Rousseau (nez, au jour le jour) devaient quant à eux passer des radiographies jeudi. Rousseau pourrait être de l’alignement partant vendredi, avec une grille, tandis que Trudeau est un cas incertain.

En ce qui concerne Brent Turnbull, d’autres tests passés mercredi à ses intestins se sont avérés négatifs. L’attaquant aurait simplement souffert d’un virus.

«Il a patiné jeudi matin. Il avait les jambes lourdes, mais il n’a pas eu mal au ventre. Il sera disponible vendredi soir. On pourrait quand même rappeler du junior A Christopher Caissy (Tigres de Campbellton)», a laissé entendre l’entraîneur-chef du Titan, Éric Dubois.

Caissy compte 31 points (17-14) en 39 rencontres cette année dans la Ligue de hockey junior des Maritimes.

Comme le gardien Robert Steeves a été bombardé de 87 lancers au cours des deux derniers matchs, le pilote pourrait être tenté de faire appel aux services de la recrue Jacob Brennan face au Rocket.

«Il en a mangé du caoutchouc en 24 heures, en plus des huit heures de voyage en autobus. Il est sur une bonne séquence, mais je vais peut-être lui donner un peu de repos. Je vais lui parler et on verra comment il se sent.»

Même si les hommes d’Éric Dubois ont remporté une grosse victoire de 5 à 4 en fusillade contre les Cataractes de Shawinigan mercredi, ils devront se méfier de leur prochain adversaire. L’Île-du-Prince-Édouard est sur une séquence de trois gains consécutifs.

Acadie-Bathurst a quand même le numéro de la troupe du Néo-Brunswickois Gordie Dwyer cette saison, ayant eu le dessus cinq fois en six affrontements. Les deux derniers duels ont cependant été très serrés, se terminant par des pointages de 4 à 3 à chaque fois.