Hockey: week-end déterminant pour les Aigles Bleus

MONCTON – Après avoir retrouvé le chemin victorieux mercredi soir à domicile, les Aigles Bleus compléteront leur calendrier de la saison régulière en fin de semaine à Fredericton.

C’est un week-end déterminant pour le Bleu et Or, qui souhaite obtenir un laissez-passer et éviter la première ronde éliminatoire.

Pour se concrétiser, les patineurs de Moncton, qui figurent au troisième rang de la conférence du Sport universitaire de l’Atlantique avec 35 points, devront au moins terminer en deuxième position.

«Une victoire nous assurerait l’avantage de la glace en première ronde des séries éliminatoires, ce qui est très important dans cette ligue», a expliqué le pilote de l’U de M, Serge Bourgeois.

Toutes les formations ont deux duels à disputer et la course est très serrée au classement.

Les Varsity Reds, de la University of New Brunswick, mènent le bal avec 39 points, tandis que les Huskies, de la Saint Mary’s University, occupent le deuxième échelon avec leurs 36 points.

Les Panthers, de la University of Prince Edward Island, et les Axemen, de la Acadia University, sont respectivement quatrièmes (34 pts) et cinquièmes (32 pts).

«Ce fut une grosse victoire pour nous mercredi (6 à 4 face à UPEI). Nous avions besoin de cela, car nous espérons terminer dans les deux premières positions», a commenté Alexandre Quesnel, un hockeyeur du Bleu et Or.

Pendant leur séjour dans la capitale provinciale, les Aigles Bleus affronteront les Tommies, de la St. Thomas University, vendredi (19 h) et les Varsity Reds samedi (19 h).

Avec leur dossier de huit victoires et quatre revers sur la route, les hommes de Serge Bourgeois démontrent l’une des meilleures fiches du circuit à l’étranger.

Samedi soir, les Aigles Bleus livreront une troisième bataille en quatre soirs.

«Tous nos gars ont joué junior à un point dans leur carrière et nous faisions régulièrement cela (trois parties en quatre soirs). Nous serons prêts», a assuré Quesnel, un attaquant de 22 ans.

Même si les Tommies sont derniers au classement, les athlètes de Moncton n’entameront pas ce duel mollement.

«Ce n’est jamais une victoire facile contre St. Thomas. C’est peut-être l’équipe la plus sous-estimée de la ligue. Ils ont connu un mauvais début de saison», a indiqué Quesnel.

Si UNB remporte son match contre UPEI vendredi soir, le duel opposant les Varsity Reds aux Aigles n’aura aucune signification pour les patineurs de Gardiner MacDougall.

Malgré ce fait, les Aigles ne s’attendent pas à recevoir de cadeau.

«Il y a une grosse rivalité entre les deux équipes. Il faudra être bien préparé», a lancé Quesnel.

En fin de semaine, le Bleu et Or sera privé des services de Francis Rochon, blessé au haut du corps mercredi.

«C’est notre bougie d’allumage, qui travaille toujours fort, et il joue physique, surtout sur la route. Il n’a pas peur d’aller dans les coins. Nous perdons un gros morceau», a signalé Serge Bourgeois.

Maxime Pilon et Pier-Alexandre Poulin auront alors la chance de se faire valoir.

Le gardien Pierre-Alexandre Marion sera devant la cage des visiteurs vendredi.