Le Au P’tit Mousse crée l’égalité dans la série

LAMÈQUE – Il ne fallait pas arriver en retard à l’Aréna des Îles, mercredi soir, pour le deuxième match de la série entre le Au P’tit Mousse de Lamèque et les Phantoms de Miramichi.

Le Au P’tit Mousse a seulement eu besoin de 10 minutes pour terrasser son adversaire, en route vers un éclatant gain de 6 à 1. Lamèque s’est rapidement forgé une avance de trois filets en première période et n’a plus jamais regardé en arrière, créant l’égalité 1-1 dans ce duel quart de finale 3 de 5 de la Ligue de hockey senior du Nord-Est.

Pierre-Luc Chiasson, avec le doublé, Hubert Blanchard, Patrick Jones, Shawn Doucet et Yan Rail ont marqué pour les gagnants. Steven Croteau s’est également illustré avec quatre aides. Bryce Silliker a assuré la réplique.

Le gardien Martin Duguay a de nouveau été à la hauteur de sa réputation et a empoché la victoire. Tyler McKay et Marc Richard se sont partagé le travail devant le filet des Phantoms. Richard est venu en relève à McKay après le quatrième but de Lamèque.

«On est sortis fort. On a respecté notre plan de match et on a joué pendant 60 minutes. On n’a pas fait beaucoup d’erreurs. Martin a aussi été très solide», a exprimé l’entraîneur-chef du Au P’tit Mousse, Dave Cowan.

Le pilote n’a cependant pas du tout aimé ce qu’il a vu en fin de rencontre. Les matamores de Miramichi, David Mitchell, Chris McNeil et Matthew Shannon, ont tenté de s’en prendre à André Chiasson et à Patrick Jones, notamment. Chiasson a d’ailleurs reçu plusieurs coups de bâton derrière la tête de la part de Mitchell.

«C’est toujours déplorable de voir ça. En tant qu’entraîneur, tu ne veux jamais voir tes joueurs se faire blesser», a indiqué Dave Cowan.

L’homme de banc des Phantoms, Allan Menzies, ne croit pas que les gestes commis par les siens étaient déplacés.

«On a des joueurs physiques et quand tu perds en fin de match, c’est l’occasion de lancer un message à l’autre équipe en vue de la prochaine partie à la maison. Mais on ne veut quand même pas voir des situations comme ce qui s’est produit contre Tracadie-Sheila. On doit contrôler nos émotions.»

M. Menzies a fait savoir après la rencontre qu’il avait déposé un protêt sur le match. Il doute de l’admissibilité du défenseur de Lamèque, Tommy Bezeau. Les dirigeants du circuit devront rendre leur verdict d’ici la fin de la semaine, avant le troisième duel prévu samedi soir à Miramichi.

Tout un départ
Les locaux sont sortis comme des enragés au premier tiers. Après avoir résisté à une attaque à cinq des visiteurs tôt dans le match, les joueurs du Au P’tit Mousse ont commencé leur travail de destruction.

La troupe de Dave Cowan a profité de la mollesse des Phantoms dans leur zone et a enfilé quatre buts coup sur coup en un peu plus de sept minutes, avant de voir Bryce Silliker réduire le pointage à 4 à 1 en milieu d’engagement.

La deuxième période a été à l’avantage de Miramichi. Le portier Duguay a toutefois été magistral et a tenu le fort. En fin de période, Yan Rail a bien failli clouer le cercueil des Phantoms lors d’une échappée, en désavantage numérique. Son tir a raté la cible de quelques centimètres.

En troisième, Lamèque a ajouté deux autres buts et l’a facilement emporté.