Ça passe ou ça casse pour Lamèque et Miramichi

MIRAMICHI – L’avantage de la glace dans le cinquième et dernier duel qui oppose le Au P’tit Mousse de Lamèque aux Phantoms de Miramichi pourrait être un facteur déterminant.

Cette série est égale deux parties de chaque côté et la partie ultime sera présentée mercredi soir, à compter de 21 h, à l’aréna Lord Beaverbrook de Miramichi. Le gagnant de cette série gagnera le droit d’affronter les Alpines de Tracadie-Sheila dans la finale de la division Nord.

Toutes les rencontres précédentes ont été remportées par les formations qui évoluaient à domicile.

«C’est toujours préférable de jouer à la maison en raison de l’atmosphère créée par les partisans. Si tous les gars se présentent et nous faisons un effort soutenu, nous pouvons gagner ce match», a fait savoir Scott Williston, un attaquant des Phantoms.

Reconnue pour son style robuste, Miramichi ne changera pas la formule ce soir.

«Tu dois être physique et ça prend cela pour attirer la foule. Ça demeure du hockey et que tu sois agressif ou non, ça s’annonce une partie chaudement disputée», a dit le jeune patineur de Baie-Sainte-Anne.

L’entraîneur-chef du Au P’tit Mousse, Dave Cowan, n’a pas caché qu’il aurait adoré que ses protégés sautent sur la glace de l’Aréna des Îles ce soir.

«Les deux équipes sont parfaites à la maison et j’aimerais que le cinquième match soit à Lamèque, mais tout peut arriver», a-t-il lancé.

Cowan croit que ses patineurs seront capables de renverser la tendance.

«Ce fut une série difficile et nous avons des blessés, mais en jouant avec du cœur, nous avons la confiance de gagner cette rencontre», a dit Cowan.

Le pilote de Lamèque donne crédit à Shawn Doucet (4-2-6) et Steven Croteau (0-6-6), qui connaissent de bonnes séries éliminatoires. Ces deux attaquants ont six points chacun.

«Les grands joueurs se sont levés. La perte de Yan Rail (blessé à une épaule dans le quatrième match) va cependant nous faire mal», a indiqué Cowan.

Le gardien de Lamèque, Martin Duguay, en est un autre qui a son mot à dire dans le succès de sa troupe.

Duguay insiste sur le fait que chaque présence sur la glace sera importante.

«Nous devons jouer de façon intense pendant 60 minutes. Nous n’avons pas une équipe qui peut se permettre de prendre une pause», a signalé le cerbère de 30 ans.

Le vétéran est bien heureux de voir que ses jeunes coéquipiers se sentent de plus en plus à l’aise sur la patinoire.

«Nous avons du talent et nous avons pris un peu de temps à l’exploiter cette saison. Tous les joueurs acceptent leur rôle et les gars sont dévoués à la cause. L’esprit d’équipe est finalement bien ancré. C’est le fun de voir cela», a dit Duguay.

La série finale de la division Est mettant en vedette les Acadiens Maison Lévesque de Memramcook et les JC’s de Bouctouche débutera vendredi soir au Centre J.-K.-Irving (20 h 45).