Danielle Losier en quête d’un top 5

FREDERICTON – Après avoir brillé aux Championnats du Sport universitaire de l’Atlantique à Halifax, Danielle Losier espère réussir au moins un top 5 à la grande finale de natation du Sport interuniversitaire canadien (SIC).

La nageuse acadienne de Fredericton sera de la partie à cet événement qui débutera jeudi et prendra fin samedi à l’Université de Montréal.

Danielle Losier est montée sur le podium à quatre reprises, dont une fois sur la deuxième marche, à la compétition du SUA.

«J’ai bien fait et je m’attendais à cela, car je me préparais pour les championnats universitaires canadiens», a raconté la jeune femme de 20 ans.

L’étudiante de la University of New Brunswick est consciente que les opposantes seront de taille en sol montréalais.

«L’an dernier, à cette compétition, j’ai terminé sixième au 50 mètres brasse. Ça sera difficile de remporter une médaille, mais un top 5 est un objectif réaliste. La majorité de l’équipe canadienne, qui sera aux Jeux olympiques cet été, sera présente», a fait savoir Losier, qui a grandi dans la région de Bathurst.

Chose certaine, elle a bien hâte de se mesurer à ses rivales.

«Je ne suis pas nerveuse. Je suis plutôt excitée. Je me sens prête, car ça fait longtemps que je me prépare», a dit celle qui en est à sa troisième année en kinésiologie à UNB.

Losier, qui a représenté le Nouveau-Brunswick aux Jeux du Canada en 2009, prendra le départ de cinq épreuves.

«Ces objectifs sont de réussir des records personnels et de faire des finales dans les épreuves de brasse. C’est très compétitif comme calibre et c’est difficile pour tous les nageurs de monter sur le podium», a dit Robin Ferdinand,entraîneure de l’équipe de natation des Varsity Reds.

Losier fait partie de cinq athlètes de Fredericton qui se sont qualifiés pour cet événement.

«Danielle travaille fort. Elle est dévouée, déterminée et elle est très compétitive», a assuré Ferdinand.

LeBlanc y sera aussi
Justin LeBlanc, de Moncton, une recrue des Axemen de la Acadia University, a également obtenu un laissez-passer pour la grande finale.

Médaillé de bronze au championnat du SUA, il démontrera son savoir-faire dans quatre épreuves.

«Je me sens chanceux que Justin ait choisi notre université. Il s’entraîne bien et il a bien fait dans les compétitions. Il a progressé depuis son arrivée et il a atteint un excellent niveau. Je ne suis pas surpris de son succès et les prochaines années s’annoncent prometteuses», a assuré son entraîneur, Chris Stone.

LeBlanc et Luc Boudreau seront les deux seuls représentants des Axemen en sol québécois.

Maxime Dumont, un athlète originaire d’Edmundston, portera les couleurs du Rouge et Or de l’Université Laval à Montréal.