Hockey: les Aigles Bleus au Championnat canadien!

MONCTON – Pour la 15e fois de son histoire, l’équipe de hockey des Aigles Bleus de l’Université de Moncton va participer au Championnat canadien de hockey universitaire.

La troupe de Serge Bourgeois a mérité sa participation à la grande danse printanière après une victoire difficile de 2 à 1 sur les Huskies de l’Université Saint Mary’s, samedi soir, devant une salle comble de 1539 spectateurs à l’aréna J.-Louis-Lévesque.

Ce gain permet également à l’U de M de renverser les Huskies en quatre rencontres et d’accéder à la finale du Sport universitaire de l’Atlantique face aux Varsity Reds de UNB.

Selon le sysème passablement compliqué du Sport interuniversitaire canadien, chacune des trois ligues mérite à tour de rôle le droit d’inviter deux équipes, et cette saison, cet honneur revient au SUA.

Comme l’équipe hôtesse (les Varsity Reds) a déjà atteint la finale, la formule permet à l’équipe championne ou finaliste de participer au tournoi national.

Et en 2011-2012, cette formation, c’est celle de l’Université de Moncton.

Christopher Guay et Alexandre Quesnel ont réussi les buts des gagnants alors que Cam Fergus a été le seul à déjouer un Pierre-Alexandre Marion en grande forme.

Ce triomphe de 2 à 1 permet donc au Bleu et Or de remporter les honneurs de cette série demi-finale 3-1.
Les locaux n’ont mis que 46 secondes à briser la glace alors que le plomb de la ligne bleue de Christopher Guay a surpris Anthony Peters.

À l’autre bout, Pierre-Alexandre Marion réalisait quelques petits miracles pour préserver cette avance d’un but.

Peters ne s’en est pas laissé imposer en réalisant un superbe arrêt de la jambière devant un Dean Ouellet incrédule.

Les Huskies ont finalement marqué, mais le but l’officiel a refusé le but, avant d’envoyer Cory Tanaka au banc des punitions pour avoir causé de l’obstruction sur le gardien.

Saint Mary’s a profté d’un double avantage numérique de près de deux minutes en fin de période, sans pouvoir trouver une solution au mystère Marion.

À lui seul, le capitaine Dean Ouellet a bloqué au moins quatre tirs des Huskies durant cette séquence.
Après 20 minutes, l’U de M s’accrochait toujours à cette priorité d’un seul but.

Alexandre Quesnel a touché la cible dès la 58e seconde de jeu en deuxième période pour doubler la mise.

Les Huskies ont menacé en fin de période, mais Marion a sorti la mitaine sur un tir de l’enclave de Shawn O’Donnell.

Après deux périodes, la bande à Serge Bourgeois menait 2 à 0.

Les visiteurs se sont finalement inscrits au pointage en troisième période alors que Cam Fergus a logé un retour de lancer dans la lucarne durant une supériorité numérique.

Mais la défensive du Bleu et Or a tenu le fort pour jeter la frénésie dans le Nid des Aigles.