Au tour des Sea Dogs de rebondir

SHAWINIGAN – Les Sea Dogs de Saint-Jean ne sont plus en reste avec leurs trois autres adversaires au tournoi de la Coupe Memorial. Les champions de la LHJMQ ont leur victoire, comme tous les autres, après avoir vaincu les Oil Kings d’Edmonton 5 à 2, lundi, devant 3965 spectateurs au Centre Bionest.

Depuis l’instauration de la formule du tournoi à quatre équipes, en 1983, c’est la première fois que les quatre formations présentent une fiche de 1-1, avant les deux dernières rencontres du tour-rotation. Les Knights de London et les Oil Kings en viendront aux prises, mardi, avant le duel entre les Sea Dogs et les Cataractes de Shawinigan, mercredi.

Zach Phillips, deux fois, Jonathan Huberdeau, Danick Gauthier et Ryan Tesink ont réussi les buts des champions en titre de la Coupe Memorial.

Kristians Pelss et Stephane Legault ont été les marqueurs des Oil Kings.

Devant les buts, Laurent Brossoit a été plus occupé que Mathieu Corbeil, les Sea Dogs ayant l’avantage 33-27 dans les tirs.

Rien pour écrire
On s’attendait à un début de match énergique des Sea Dogs. C’est ce que leurs joueurs nous avaient dit, en tout cas, et c’est sûrement ce que les Oil Kings croyaient. Eh bien, non. Aucun engagement physique en zone offensive, mauvaise prise de décisions dans leur territoire, etc.

Les snoros de champions de la LHJMQ ont quand même trouvé le moyen de marquer les premiers, à 4:23. Phillips a surpris tout le monde dans l’amphithéâtre, incluant le gardien Brossoit, en envoyant la rondelle vers le but d’un angle restreint.

On s’est dit que ce but chanceux leur donnerait des ailes. Re-non.

Les champions de l’Ouest ont créé l’égalité en supériorité numérique à 7:03. Positionné directement devant Corbeil, Pelss a fait dévier le tir des poignets de Mark Pysyk, en provenance de la ligne bleue.

Pour le reste, rien pour écrire à sa mère.

Cran relevé
Personne ne sera renversé d’apprendre que la deuxième période a été meilleure. Les équipes ont relevé le niveau d’un cran.

Les Sea Dogs se sont forgé une avance de deux buts, avant que les Oil Kings ne fassent 3 à 2.

Huberdeau, que Charlie Coyle a envoyé en échappée, a d’abord mystifié Brossoit à l’aide d’une belle feinte à 6:27. Gauthier a ensuite été crédité du troisième but, le tir de Coyle déviant deux fois avant de longer tranquillement l’intérieur du poteau à la gauche du gardien, à 15:53.

Un peu plus d’une minute plus tard, à 16:56, Legault ramenait les siens dans le coup à la suite d’une belle incursion devant Corbeil.

Les Oil Kings ont bien failli créer l’égalité par la suite, les Sea Dogs cafouillant dans leur zone.

Les Sea Dogs ont connu leurs meilleurs moments en début de troisième, mais les Oil Kings ont pris le dessus à mesure que l’état de la glace se détériorait.

Phillips a permis aux siens de souffler un peu mieux en marquant avec moins de deux minutes à jouer. Tesink a souligné son 19e anniversaire de naissance en complétant dans le filet abandonné.