Un Martin c’est bien, cinq c’est mieux

SAINT-CHARLES-DE-KENT – Pas un, deux, trois ou quatre, mais bien cinq membres de la famille Martin de Saint-Charles-de-Kent participeront à la 33e Finale des Jeux de l’Acadie en Nouvelle-Écosse.

La famille entière, dont la plupart se teindront bientôt les cheveux en bleu, prendra la direction d’Argyle à la fin juin.

Pour Marsha, Tyler et Brook, ce n’est pas une très grande surprise, car la formation de volleyball masculin de l’école Soleil Levant de Richibucto était favorite pour enlever les honneurs de la finale régionale. Baie-Sainte-Anne était la seule formation adverse.

«C’est une équipe de débutants, mais ils ont Colin Thériault comme entraîneur. Je le place dans la même catégorie que Louis-René Comeau», a fait savoir Mme Martin, entraîneure.

Pour leur part, Louis et Cassidy font partie de la troupe de minihandball de la même école, qui ont aussi triomphé aux Jeux régionaux.

«C’est une belle surprise! Rogersville et Bouctouche étaient très forts», a indiqué le père, qui pilote cet alignement.

À son année forte chez les 12-13 ans, Brook s’est également qualifié pour deux épreuves d’athlétisme, soit le saut en hauteur et le lancer du disque.

«C’est moi le meilleur athlète de la famille. Je suis plus fort que Tyler (14 ans) et Cassidy (11 ans) est toute petite», a dit le jeune de 5 pi 9 po.

Tyler ne partage pas le même avis.

«C’est définitivement moi, a-t-il lancé en riant. Nous sommes tous athlétiques. C’est assez spécial que toute la famille se rende en Nouvelle-Écosse comme participante.»

Évidemment, les parents sont deux sportifs de nature.

«Ma mère était une meilleure athlète que mon père. Elle a participé aux Jeux du Canada», a mentionné Tyler.

Volleyeuse de premier plan, Marsha, dont le nom de jeune fille est Hébert, a représenté le Nouveau-Brunswick en 1993 à Kamloops, en Colombie-Britannique. Elle a aussi porté les couleurs des Anges Bleues de l’Université de Moncton pendant une saison.

En athlétisme, elle a remporté un championnat national au saut en hauteur en 1988.

De son côté, Louis a plutôt joué au soccer. Il a aussi participé aux Jeux de l’Acadie en tant que sprinteur.

«Nos enfants ont tous leur spécialité», a dit le paternel.

Marsha confirme que chacun est unique.

«Tyler deviendra bleu avant d’arrêter. Il va tout donner. Brook est un casse-cou et il a un bon physique. Cassidy est quant à elle très technique. Elle apprend rapidement. Elle veut déjà aller aux Jeux du Canada au volley», a lancé en riant la maman.

Brook était parti pour connaître du succès en gymnastique, mais il a finalement abandonné ce sport au profit du hockey. Tyler a toujours pratiqué la passion hivernale des Canadiens.

Reste à savoir lequel des trois atteindra le plus haut sommet.

«J’ai tellement hâte aux Jeux de l’Acadie. Je compte les jours. L’année passée, j’ai vu mes frères et ce fut une belle expérience. J’ai assisté à l’ouverture et c’était vraiment beau!», a fièrement dit Cassidy.

LES ÉQUIPES DE KENT SONT CONNUES

SAINT-CHARLES-DE-KENT – Les formations composées des écoles élémentaires de Cocagne, de Notre-Dame et de Saint-Antoine représenteront les Bleus au soccer féminin et masculin et au basketball.

Bouctouche jouera à la balle molle en Nouvelle-Écosse, tandis que Saint-Louis-de-Kent fera de même au volley féminin.

Pour ce qui est des sports individuels, Christine Vautour, Françoise Bourque, Pascale Robichaud, Mélanie Cormier, Carly Hannay, Joël Hébert et Erik Arsenault, tous de la polyvalente de Saint-Louis-de-Kent, Daniel LeBlanc et Ryan Jaillet, deux gars de Bouctouche, ainsi qu’Abel Arsenault, de Rogersville, ont obtenu leur laissez-passer au badminton.

Au tennis, Dominique Richard, Laurence Bordage, Sophie Gallant, Samuel LeBlanc, Alexandre Richard, Pierre-André Bordage et Jean-Denis Bourque, tous de Saint-Louis-de-Kent, et Isabelle Morris, de Miramichi, porteront les couleurs de Kent.

En athlétisme, Gabrielle Nowlan (12-13 ans) et Marilyne Nowlan (14-15 ans) ont chacune remporté trois épreuves à la finale régionale. Cinq athlètes se sont pour leur part imposés dans deux épreuves. – BR