Derrick Atkins vole la vedette à Moncton

MONCTON – De gros noms sportifs étaient de passage au Stade de Moncton jeudi soir, où s’est déroulé un événement de la Ligue nationale d’athlétisme (LNA).

Plus de 100 athlètes, dont une vingtaine qui ont déjà participé aux Jeux olympiques ou qui prendront part à la grande danse de Londres cet été, ont démontré leur savoir-faire à la Classique Hub City.

Parmi les Olympiens, il y a un certain Derrick Atkins des Bahamas, qui a remporté les deux courses de 100 mètres. Son chrono le plus rapide fut de 10s20c.

«Je voulais réussir ma meilleure performance de la saison. Je fais des ajustements et je suis en train de me préparer pour les Jeux olympiques. Je veux courir à mon plein potentiel quand ça va compter», a fait savoir le sprinteur de 28 ans.

Le champion canadien du 100 m, Justin Warner, qui sera de la partie en sol anglais, a fait une seule course et il a terminé deuxième avec un temps de 10s33c.

«Je suis satisfait. Je suis venu ici pour m’amuser, a dit l’Ontarien de 25 ans. À Londres, je vise la finale et je suis sur la bonne piste pour y arriver. En finale, tout peut arriver. Bolt a fait un faux départ en 2011.»

Mike LeBlanc, la fusée de Riverview, a obtenu des chronos de 10s44c et 10s36c jeudi soir, performances bonnes pour les cinquième et troisième positions des vagues.

La semaine dernière à Calgary, LeBlanc n’a pas été en mesure de se qualifier pour les Jeux olympiques.

«Je ne suis pas satisfait de ma saison. Ce soir, c’était une autre chance de courir et de faire des corrections. J’ai beaucoup de travail à faire dans les quatre prochaines années. Je dois travailler sur mon exécution, car tout est parfait à l’entraînement», a indiqué celui qui habite maintenant dans l’état de New York.

Dernière chance
Pour Carol Rodriguez de Puerto Rico, c’était une dernière chance de se qualifier pour Londres. Après avoir participé aux essais olympiques de la Jamaïque, la femme de 26 ans a passé une journée à Los Angeles, où elle demeure, pour ensuite atterrir dans le Grand Moncton mercredi soir.

«L’important pour moi était de bien dormir et de demeurer hydratée. Je suis fatiguée, mon corps est fatigué et il y a aussi le décalage horaire qui entre en jeu», a fait savoir celle qui a été ralentie par des blessures au cours des dernières années.

Rodriguez a cependant gagné son pari. Elle a non seulement enlevé les honneurs de son épreuve, mais elle a réussi un standard B (52s35c) grâce à un chrono de 52s02c. Elle sera donc en Angleterre.

«C’est excitant! Je n’ai plus de pression sur mes épaules», a signalé celle qui était aux Jeux olympiques de Pékin en 2008.

Jenna Martin de la Nouvelle-Écosse, déjà qualifiée pour Londres, est arrivée deuxième (52s04c) derrière Rodriguez.

Les gagnants
Les Américains, Ed Wright (saut en hauteur, 2m15cm), Derek Vickers (lancer du poids, 18m32cm), Jessica Rowland (lancer du marteau, 63m07cm) et Stephanie Charnigo (1500 m, 4m15s41c) ont enlevé la palme de leur épreuve respective de la LNA.

Les Canadiens, Kyle Neilson (lancer du javelot, 75m78cm), Lemlem Ogbasilassie (800 m, 2m01s20c), Taylor Mline (1500 m, 3m43s69c) et Angela White (100 m haies, 13s01c), ont aussi reçu une médaille d’or.

Aranda King (saut en longueur, 6m18cm) et Aaron Jabril Evans (800 m, 1m47s92c), tous deux des Bermudes, se sont également imposés.

Parmi les athlètes du Nouveau-Brunswick qui ont participé à des épreuves de la Ligue nationale d’athlétisme, il y a entre autres Jason Bouchard, Naomi Maltais, Pascal Cyr, Jean-Marc Doiron, Adam Gaudes, Mitch Quigg et les jumelles Nadia et Lydia Frost.

«Ce fut une superbe belle expérience», a assuré Bouchard, auteur d’un chrono de 11s06c au 100m.

Des épreuves sur invitation, interscolaires et des maîtres ont également été présentées à cet endroit jeudi soir.