Une autre classique réussie!

POKEMOUCHE – Kristopher Letang est un homme sur lequel on peut compter, autant sur la patinoire qu’à l’extérieur. Depuis 2009, il quitte la grande métropole de Montréal où il demeure l’été et vient passer la première fin de semaine de juillet dans la Péninsule acadienne afin de parrainer la Classique de golf Luc-Bourdon. Une preuve qu’il prend son rôle bien au sérieux.

Fidèle à lui-même, le défenseur des Penguins de Pittsburgh était de retour dans la région encore une fois pour la 4e édition de cet événement présenté le week-end dernier au club de golf de Pokemouche.

«Honnêtement, la raison numéro un pour venir, c’est pour appuyer Luc dans ce qu’il a commencé et ce qu’il voulait créer, mais les gens sont tellement chaleureux. C’est le fun de venir ici», affirme Kristopher Letang.

Plusieurs autres têtes d’affiche étaient également présentes, dont le marathonien Réjean Chiasson, les arbitres de la Ligue nationale de hockey Jean Hébert et Ghislain Hébert, les hockeyeurs Justin Haché et Dean Ouellet, ainsi que la patineuse artistique Janie McGraw, pour n’en nommer que quelques-uns.

«Moi personnellement, l’importance est au niveau de la communauté, surtout pour ce que Luc a fait pour le hockey dans la Péninsule acadienne. C’est quelque chose qui est très important», lance Jean Hébert, arbitre originaire de Bouctouche.

Près de 200 personnes y ont participé. Comme d’habitude, le tournoi a pour but d’amasser des fonds pour la Fondation Luc-Bourdon, un organisme venant en aide aux jeunes de la Péninsule acadienne. Cette année, 30 080 $ ont été récoltés.

Malgré un orage qui a menacé la classique en début de journée, pour Dave Cowan, président du comité organisateur de l’événement, la 4e édition a été l’une des plus belles à présent.

«Le comité s’ajuste d’année en année pour offrir un plus bel événement. Aujourd’hui (samedi), la température était très belle. Je pense que les gens sont heureux de participer. Les gens viennent à la classique pour s’amuser et pour une bonne cause. Je pense que ça fait que le tout s’enchaîne très bien», souligne Dave Cowan.

Le président ajoute que la Fondation Luc-Bourdon a enfin pris son envol. L’organisme a récemment remis ses premières bourses lors des remises de diplômes dans les polyvalentes de Shippagan, de Caraquet et de Tracadie-Sheila. Depuis les débuts de la Classique de golf Luc-Bourdon, environ 120 000 $ ont été remis à la fondation.

Repêché au premier tour du repêchage de 2005 par les Canucks de Vancouver, Luc Bourdon a marqué 2 buts en 36 matchs. Il est décédé en 2008 à l’âge de 21 ans, dans un accident de motocyclette, près de Lamèque.