Cassidy réalise son meilleur temps et termine 13e en Espagne

BARCELONE, Espagne – Ryan Cassidy est passé à un cheveu d’atteindre la finale du 3000 m steeplechase aux Mondiaux juniors d’athlétisme, qui ont lieu présentement à Barcelone. Malgré tout, il quitte l’Espagne avec un meilleur temps personnel en poche et la tête pleine de souvenirs.

À sa dernière grande compétition au niveau junior, l’athlète de Grande-Digue visait une place parmi les 12 meilleurs au monde et il est passé bien près d’atteindre son but.

L’athlète âgé de 19 ans a franchi le fil d’arrivée de sa vague de qualifications en huitième position dans un temps de 8m56s88c, ce qui représente un nouveau record personnel pour lui.

Sa marque précédente était de 8m59s40c. Cette performance le place donc au 13e rang du classement général, à seulement 72 centièmes de seconde de la 12e place et d’une participation à la finale.

«J’étais à un poil de réaliser mon but», lance-t-il, visiblement satisfait de son rendement.

«Les 12 premiers passent en finale et je suis 13e à moins d’une seconde», ajoute l’Acadien.

Malgré la déception, Cassidy se dit heureux de son périple en Espagne.

«Je vis une très belle expérience. Je suis quand même content de ma performance dans l’ensemble», explique-t-il.

«C’est sûr que c’est plate de manquer la finale de si peu, mais la course comme telle s’est bien déroulée», poursuit celui qui amorcera sa deuxième année à l’Université de Victoria en septembre.

«Il y a eu beaucoup de changements de position durant la course, ce qui a rendu les choses pas mal intéressantes», indique également Ryan Cassidy.

Il s’agissait pour lui d’une deuxième participation aux Mon­diaux d’athlétisme. Il avait terminé au 23e échelon en juillet 2010 à Moncton avec un chrono de 9m11s70c.

C’est le Kényen Conselus Kipruto qui a remporté cette seconde vague de qualifications avec un temps de 8m19s46c.
La finale du 3000 m steeplechase sera présentée dimanche à Barcelone. L’Acadien profitera maintenant d’un peu de répit avant de rentrer au pays.

«Je peux relaxer, regarder quelques belles courses et voir un peu
le paysage avant de retourner
chez nous», précise-t-il avec enthousiasme.