Traversée de la baie des Chaleurs: le Lady Albertine triomphe de Dame Nature

PETIT-ROCHER – Après six heures d’attente, les équipes de la course des rameurs ont finalement quitté Bonaventure en Gaspésie pour rejoindre Petit-Rocher, samedi, lors de la traditionnelle course des rameurs. La formation masculine Lady Albertine a remporté les grands honneurs de cette épreuve annuelle.

Alors que le départ se donne traditionnellement à 8 h (heure du Nouveau-Brunswick), il aura fallu attendre 13 h 57 pour que les rameurs commencent la traversée de la baie des Chaleurs. Les caprices de la météo dans la matinée ont retardé la compétition de six heures.

«À Bonaventure, la mer était calme, mais c’est quand tu étais dans le milieu et plus vers Petit-Rocher que ça se gâtait. Donc il a fallu nous assurer que la mer n’était pas trop agitée. C’est sûr que pour les rameurs ça a été long et pénible d’attendre, eux qui étaient dans l’adrénaline que c’est aujourd’hui (samedi) qu’ils rament. À part quelques ampoules, tout a quand même bien été», a précisé Alma-Jeanne Morrison, la présidente du Festival des rameurs de Petit-Rocher.

Un total de 14 équipes participaient à cette épreuve qui relie Bonaventure, en Gaspésie, à Petit-Rocher, sur une distance de 22 milles.

L’équipe Lady Albertine a franchi la première la ligne d’arrivée au quai de Petit-Rocher en 3h16m36s, où de nombreuses personnes sont venues applaudir les rameurs. Elle est composée d’Éric Roy, Marc Arseneau, Patrick Arseneau, Ghislain Guignard et René Arseneau.

«Elle était difficile, comme toutes les autres courses. Nous avons pris un bon départ. Nous étions dans les premiers quasiment tout le temps et nous n’avons jamais lâché, a déclaré le capitaine, Éric Roy, à l’issue de la traversée. Ça a aussi été dur sur la patience d’attendre de décoller. Il y avait toute la question de la sécurité, mais nous voulions y aller, car nous avions pratiqué pour ça.»

La deuxième place va à la baleinière Ace Hydraulic/Max out, avec un temps de 3h18m34s. Doucet Contracteur de Bois s’est classé troisième chez les hommes en 3h23m5s.

Chez les femmes, l’équipe All Tech, qui regroupe Sophie Hachey-Doucet, Annie Duke, Marlene Parker, Caroline Roy et Mélanie Hachey, a remporté la médaille d’or en signant un temps de 3h35m3s, suivie par Roy’s Trucking/Poissonnerie Arseneau, en 3h47m23s et Roy Excavation, troisième, en 3h49m.

«Ça été difficile du début à la fin. Les vagues étaient très hautes, même que des fois, nous pensions que nous allions perdre le bateau. Quand nous avons vu le quai de Petit-Rocher, ça nous a redonné l’énergie que nous avions perdue pendant la course. C’est une émotion que je n’aurai probablement jamais de nouveau dans ma vie et c’est une belle expérience que je conseille à tout le monde d’essayer», a dit, très émue, la capitaine de All Tech, Sophie Hachey-Doucet, qui en était à sa première participation à cette épreuve.

Le record de la traversée des rameurs est toujours détenu par l’Intermarché, avec un temps de 2h36m7s, enregistré en 1996.