Jasmine LeBlanc et ses Diables face à l’Attack

DIEPPE – L’Attack de l’Atlantique reprend l’action en fin de semaine après une pause de 14 jours dans la Ligue nationale de ringuette. Pour lancer leur saison à domicile, la troupe de Julien Léger reçoit la visite des Devils de Gloucester, une formation nettement améliorée avec les ajouts de Jennifer Gabel et de l’ancienne gardienne de l’Attack, Jasmine LeBlanc, acquise il y a quelques semaines du Ice d’Ottawa, qui en avait fait le tout premier choix du dernier repêchage plus tôt cet été.

L’Attack (2-1-0-0, 4 pts), qui occupe le quatrième rang de la conférence Est, a remporté ses deux matchs contre les Devils la saison dernière par les marques de 5 à 4 et 4 à 3.

Josée Doiron, la meilleure pointeuse de l’équipe après trois parties, anticipe deux matchs serrés en fin de semaine. Les deux équipes étaient d’ailleurs sensiblement d’égales forces en 2011-2012, alors que l’Attack avait complété la saison au 5e rang avec 32 points, pendant que les Devils suivaient tout juste derrière en sixième position avec 31 points.

«Nous les avons battues chaque fois par un seul but et ça devrait être encore serré en fin de semaine. Les filles sont également pas mal excitées à l’idée d’affronter Jasmine. Ça va être spécial», dit-elle.

Mais au-delà de la visite des Devils et de leur ancienne coéquipière, Doiron estime qu’il est surtout important de ne pas échapper les matchs qui sont à leur portée.

«Nous voulons prouver que notre cinquième place n’était pas un coup de chance la saison dernière. Nous connaissons maintenant mieux le calibre de la ligue et nous croyons être en mesure de faire mieux cette année. L’une des grosses différences que j’ai remarquées, c’est que les filles sont vraiment plus en forme. L’an dernier, nous traînions toutes un peu la langue en fin de saison.»

Outre Doiron (5-1=6), Martine Caissie (3-2=5), Joëlle Proulx (2-3=5), Gabrielle Cormier (3-1=4), Jocelyne Landry (2-2=4), Marilyne Doucet (1-3=4) et Natacha Bordage (1-3=4) ont elles aussi produit leur part de points lors des trois premiers matchs de l’équipe. Les joueuses de défense Jessica Snowdon (1-2=3) et Stéphanie Robichaud (0-3=3) ont également contribué à l’attaque.

Les Devils (1-1-0-0, 2 pts), elles, sont particulièrement intimidantes à l’attaque avec les soeurs Gabel, Jennifer et Allison, ainsi qu’Abby Lewis, Allison Biewald, Kristin Johnston et Ashley Rhéaume.

L’entraîneur de l’Attack, Julien Léger, s’attend lui aussi à des parties serrées.

«Les Devils sont définitivement plus forts cette année. La saison dernière, nous avons gagné nos deux matchs, mais nous avions vraiment mal joué. Je dirais que leur plus grand faiblesse, c’était leur gardienne. Avec Jasmine, ils ont réglé ce problème et ça va faire une énorme différence», soutient Léger.

«Ça va être spécial d’affronter Jasmine. Nous n’avons rien contre elle, mais nous ne voulons vraiment pas la laisser partir d’ici avec une victoire. Et puis, comme elle vient de Dieppe, nous savons qu’elle va être nerveuse de jouer à la maison», ajoute l’entraîneur de l’Attack.

Les deux formations s’affronteront une première fois samedi, à 13 h 30, à l’aréna Bryan-Dobson de Riverview. Elles se retrouveront dimanche, à 11 h 45, à l’aréna Arthur-J.-LeBlanc de Dieppe.