Les Aigles Bleues ont des objectifs élevés

MONCTON – La formation de volleyball de l’Université de Moncton présentera sensiblement le même visage en 2012-2013, si ce n’est que la joueuse de centre Marie-Pier Doiron sera remplacée par la recrue Rachelle Lemoine.

C’est donc dire que l’entraîneure des Aigles Bleues, Monette Boudreau-Carroll, pourra compter sur ses cinq régulières de la dernière campagne, soit Crissy Roy, Joline Richard, Geneviève LeMay, Stéphanie Lagacé et Véronique Carroll, membre de la deuxième équipe d’étoiles du Sport universitaire de l’Atlantique en 2011-2012 et en 2010-2011 et recrue de l’année du SUA en 2009-2010.

«Comme nos filles ont plus d’expérience, je m’attends à mieux de l’équipe, révèle l’entraîneure. Nous devrions afficher plus d’assurance et de constance sur le terrain.»

En 2011-2012, les Aigles Bleues ont terminé au sixième rang du SUA avec une fiche de six victoires et 11 revers. Elles ont subi l’élimination en demi-finale face aux Huskies de Saint Mary’s, les éventuelles championnes du SUA.

Si Boudreau-Carroll sait déjà à quoi s’attendre de ses cinq régulières, elle estime que Lemoine a tous les outils pour devenir une bonne joueuse dans le circuit. Il faut dire que l’entraîneure connaît bien sa recrue puisqu’elle l’a dirigée la saison dernière dans le programme U-18 du Bleu et Or.

«Rachelle n’est pas la plus grande (5 pi 10 po), mais elle est très rapide, indique Boudreau-Caroll. Elle cadre bien dans notre système. À savoir si elle sera en mesure de remplacer adéquatement Marie-Pier Doiron à la position de centre, il faudra d’abord lui donner la chance de prendre un peu d’expérience.»

Trois autres ex-membres du programme U-18 du Bleu et Or se joignent aussi à l’équipe, soit Catherine Guitard, Danika Landry et Judith Desjardins.

Pour ce qui est des réservistes qui seront de retour, on retrouve Natasha LeBlanc, Geneviève LeBlanc, Sigourney Stott, Joline Richard et Danyka Bougie.

Outre Marie-Pier Doiron, la réserviste Megan Fitzpatrick ne sera également pas de retour.

Les Aigles Bleues entament leur saison régulière dimanche, à 14 h, alors qu’elles accueilleront les Capers du Cap-Breton au CEPS Louis-J.-Robichaud.

«C’est une équipe que nous avons battue en quart de finale, en février, souligne Boudreau-Carroll. Les Capers ont perdu deux joueuses importantes, mais ça demeure un bon programme de volleyball. Et puis, nous n’avons pas le genre d’équipe pour sous-estimer les autres. Surtout qu’un peu tout le monde peut battre tout le monde dans un bon soir. Le SUA est plus compétitif que jamais.»

La capitaine du Bleu et Or, Véronique Carroll, trépigne d’impatience à l’idée d’entreprendre cette nouvelle saison.

«De ce que j’ai vu dans les parties préparatoires, nous avons une équipe prometteuse. Nous avons un bel équilibre entre les joueuses d’expérience et les recrues. Il y a une certaine nervosité pour ce premier match et j’ignore si nos différentes stratégies seront efficaces. Par contre, si nous jouons à notre plein potentiel pendant la saison, nous devrions nous qualifier pour les séries éliminatoires», affirme la grande vedette de l’équipe.