Gingras rate la coupure par un coup

ORLANDO, Floride – Trahi par ses fers et ses wedges, Mathieu Gingras a raté la coupure par un seul coup, mardi, au tournoi du Stoneybrook Golf Club d’Orlando. Le golfeur de Moncton a ramené une carte de 76, quatre coups au-dessus de la normale, et il termine donc son deuxième tournoi sur le circuit professionnel de la NGA Hooters en 22e place.

C’est un golfeur local, Jeff Corr, qui a pris la tête après une journée avec une ronde de 68 (-4). Corr détient une avance de deux coups sur l’Ontarien Christopher Ross (70, -2) et le New-Yorkais Cory Stelick (70, -2). Quatre autres joueurs ont joué -1, dont le Torontois Matt Hill.

Gingras, lui, a réussi 14 normales et quatre bogueys, réalisés aux 1er, 10e, 15e et 18e trous.

«Je suis déçu, c’est certain. Cependant, les conditions n’étaient pas faciles. Il faisait très froid le matin et au moment où ç’a commencé à se réchauffer un peu, le vent s’est mis à pousser très fort. Le vent arrêtait brusquement la balle aussitôt qu’elle était dans les airs. Ç’a été tout un défi pour tous les joueurs. C’est pourquoi je suis dou­blement impressionné par la ronde de 68 de Jeff Corr», indique Gingras.

«J’ai été très mauvais avec mes coups de fer et mes coups de wedge, particulièrement quand l’objectif était d’atteindre le vert. J’ai seulement réussi à atteindre le vert à 10 reprises et mes coups roulés pour des oiselets ont été horribles. Je n’étais même pas proche du trou. Mes coups de départ ont par contre été bons, compte tenu du vent et du froid. J’ai atteint l’allée 13 fois sur 14 trous. J’ai également réussi quelques bons coups d’approche», affirme-t-il.

La semaine prochaine, Gingras aura la chance de se reprendre sur le parcours de Shingle Creek (6 au 8 novembre), un terrain qu’il connaît déjà un peu.

«J’y ai joué une fois il y a quelques années alors que je jouais avec le Rouge et Or de l’Université Laval. C’est un beau terrain et il est bien entretenu», dit-il.

La semaine dernière, Gingras a terminé en septième place au tournoi du Metro West Golf Club, ce qui lui avait permis de toucher une bourse de 2182 $.