La récolte du Titan à l’Halloween: deux points contre les Wildcats

BATHURST – Le Titan d’Acadie-Bathurst s’est doté d’un nouveau capitaine en Raphaël Lafontaine et les résultats n’ont pas tardé à se traduire sur la glace. Plus vaillants que de coutume, les hommes d’Éric Dubois ont renversé les Wildcats de Moncton 3 à 2, mercredi soir, devant 1380 spectateurs comblés au Centre régional K.-C.-Irving.

Le Titan (7-7-4-0, 18 pts) a donc profité de cette soirée de l’Halloween pour mettre un terme à un passage à vide où il n’avait accumulé qu’un maigre point dans ses quatre derniers duels. Le Titan rejoint de plus les Wildcats (9-8-0-0, 18 pts) au troisième rang de la division Maritimes.

Patrik Zdrahal (4e), Brandon Hynes (7e) et Alec Jon Banville (3e) ont réussi les buts du Titan. Ivan Barbashev (3e), également auteur d’une passe, et Mitchell Deruelle (2e) ont fourni la riposte des Chats Sauvages qui avaient remporté leurs quatre derniers matchs avant leur visite à Bathurst.

Jacob Brennan a connu une bonne soirée devant la cage du Titan avec 37 arrêts. À l’autre bout, Alex Dubeau a fait face à 25 lancers.

Le Titan disputera son prochain match vendredi, alors que les Remparts de Québec et Mikhaïl Grigorenko seront les visiteurs à Bathurst. Pour ce qui est des Wildcats, ils accueilleront les Cataractes de Shawinigan au Colisée, également vendredi.

L’HISTOIRE DU MATCH
Contrairement à ce que l’équipe nous avait démontré lors de ses derniers matchs à domicile, les joueurs du Titan ont entamé la rencontre avec acharnement. Une tactique qui a semblé surprendre les visiteurs qui ont écopé de quelques punitions.

Le Titan a d’ailleurs ouvert la marque dès leur première supériorité numérique à 3m43s, quand Christophe Lalancette, bien installé dans le cercle des mises au jeu à la droite du gardien Alex Dubeau et malgré le trafic devant le filet, y est allé d’une passe savante que Patrik Zdrahal, fin seul, n’a eu qu’à rediriger dans un trou béant.

Les Wildcats ont toutefois réussi à créer l’égalité quatre minutes plus tard lorsqu’Ivan Barbashev a réussi à faire dévier un tir de la ligne bleue du défenseur Danick Émond.

Puis, à 16m45s, pendant une autre attaque à cinq, Brandon Hynes a fait mouche avec l’aide d’un tir précis d’une vingtaine de pieds dans le haut du filet. Il faut dire que les joueurs des Wildcats (Alex Saulnier, Danick Émond, Jacob Sweeney), qui venaient d’écoper de deux pénalités mineures (Chad Penny, Jonathan Narbonne) en l’espace de 21 secondes, étaient vidés d’énergie malgré le retour de Penny sur la patinoire.

Le Titan n’était pas aussitôt de retour sur la patinoire en deuxième qu’Alec Jon Banville a donné une avance de deux buts aux locaux à la 46e seconde. Alexandre Gauthier a obtenu son premier point dans la LHJMQ sur la séquence. Quarante secondes plus tard, les visiteurs ont toutefois réduit l’écart à un seul but par l’entremise de Mitchell Deruelle, sur une passe de Dmitrij Jaskin.

Le reste de la période appartient aux Wild­cats qui ont dominé 16-5 au chapitre des tirs au but. Heureusement pour le Titan, Brennan a été solide en réalisant plusieurs beaux arrêts, la plupart sur des tirs de l’enclave.

À mi-chemin dans la période, Kyle Haas et Robert Davis ont laissé tomber les gants pour se livrer un verdict nul.

En troisième, même si le jeu s’est resserré, les chances de marquer ont malgré tout été là.

Les meilleures occasions sont venues de Sean Girard, Matthew Bissonnette et d’Alec Jon Banville chez le Titan, ainsi que de Jonathan Racine et Allain Saulnier du côté des Wildcats. Girard a frappé la barre horizontale en début de période, Bissonnette s’est fait voler par Dubeau sur un tir sec et Banville s’est quant à lui avéré une proie facile sur une échappée. Racine, lui, a failli créer l’égalité à la 14e minute quand son tir de la ligne bleue a donné contre le poteau. Quant à Saulnier, son tir à bout portant de l’enclave avec 90 secondes à jouer a été bloqué par Brennan.

LAFONTAINE NOMMÉ CAPITAINE

BATHURST – Le Titan d’Acadie-Bathurt a annoncé mercredi que Raphaël Lafontaine était désormais le nouveau capitaine de l’équipe, en remplacement de Brandon Hynes.
C’est d’un commun accord que le Titan et Hynes ont décidé de procéder au changement.
La sélection de Lafontaine ne surprend guère puisque l’infatigable numéro 9 s’est imposé comme le véritable leader de l’équipe depuis le début de la campagne.
Non seulement est-il appelé à affronter le meilleur trio adverse, soir après soir, mais il trouve aussi moyen de noircir la feuille de pointage, comme en témoignent ses 11 buts et quatre passes dans ses 15 derniers matchs. – RL