Le Titan se prépare pour les Remparts

BATHURST – La grosse machine des Remparts de Québec est à Bathurst vendredi soir et Éric Dubois a tenu à s’assurer que ses ouailles seraient fin prêtes pour ce match qui s’annonce difficile. Insatisfait de la façon dont ces joueurs ont joué sans la rondelle, mercredi, dans la victoire de 3 à 2 contre les Wildcats de Moncton, l’entraîneur a imposé une longue séance de vidéo à la moitié d’entre eux, jeudi, pendant que l’autre moitié s’entraînait sur la glace.

Dubois dit avoir remarqué un sérieux problème de positionnement de ses joueurs et il a tenu à le leur souligner à grands traits, images à l’appui.

«Le positionnement des joueurs faisait de plus en plus défaut au fur et à mesure que le match avançait, signale Dubois. Je sais que les joueurs avaient le voyage du dernier week-end dans le corps, mais c’est très important de mieux jouer sans la rondelle, particulièrement contre des clubs comme Québec.»

«Il faut que les joueurs voient l’importance de bien se positionner dans n’importe quelle situation, que ce soit pour améliorer nos chances de marquer ou encore pour créer des revirements», dit-il.

Dubois a également pris quelques minutes pour s’entretenir avec Zach O’Brien, question de lui rappeler l’importance de son rôle dans l’équipe.

«Les membres du premier trio peuvent faire beaucoup mieux. Actuellement, ils passent trop de temps en zone défensive, alors que le rôle d’un premier trio est de contrôler la rondelle chez l’adversaire», explique Dubois.

Selon l’entraîneur, contre les Remparts (12-3-0-0, 24 pts), qui sont certes l’une des forces de la LHJMQ en 2012-2013, le Titan (7-7-4-0, 18 pts) doit disputer un grand match. Les Remparts viennent au 2e rang en avantage numérique (29 %) et ils sont au 6e échelon en infériorité numérique.

Le Titan devra surtout se méfier des piliers offensifs de l’équipe de Patrick Roy, à commencer par les Mikhaïl Grigorenko, Nikita Kucherov, Adam Erne et Logan Shaw. À noter que Grigorenko souffre depuis quelques jours d’une blessure au milieu du corps, mais qu’il ne devrait cependant pas rater la partie de vendredi.

Sinon, le Titan doit s’estimer chanceux d’affronter une équipe qui sera privée de trois autres gros morceaux, soit Anthony Duclair (cheville), Nick Sorensen (pied), Kurt Etchegary (hanche) et Martin Lefebvre (épaule), tous blessé. Duclair est toutefois tout près d’un retour au jeu, possiblement dans une semaine.

Éric Dubois a fait savoir qu’il n’apportera qu’un seul changement à sa formation. Le défenseur Alexandre Gosselin est de retour et c’est Alexandre Gauthier qui devra regarder la rencontre des gradins.

Jacob Brennan effectuera un 16e départ. Le match commence à 19 h 30.

Dimanche, le Titan accueillera une autre puissance du circuit, l’Armada de Blainville-Boisbriand. Il s’agira du 1000e match du Titan depuis que l’équipe est déménagée à Bathurst en 1998.