Top 20 des athlètes par excellence de 2012

1 (2) – Réjean Chiasson
Athlétisme

Si l’année 2011 a permis à Réjean Chiasson de quitter l’anonymat, celle de 2012 l’a établi à tout jamais parmi les grands athlètes de l’histoire du Nouveau-Brunswick. Déjà détenteur de la marque provinciale du marathon depuis octobre 2011, Chiasson a ajouté cette année les records du demi-marathon et du 15 km à son impressionnante collection. L’Acadien a entamé 2012 en force dès janvier à Naples, en Floride, en battant le record du demi-marathon appartenant depuis 2004 à Joël Bourgeois par cinq secondes. Chiasson a complété l’épreuve en 1h05m35s. En mars, Chiasson éclipse aisément cette fois-ci l’ancienne marque provinciale de Ryan Cassidy au 15 km lors des Championnats des États-Unis à Jacksonville, en Floride, en franchissant la distance en 46m57s. En avril, il réussit son meilleur chrono à vie au 10 km (29m37s) lors de l’épreuve de Vancouver, à seulement 23 secondes du record provincial que détient Joël Bourgeois depuis 1998. Le même mois, il améliore son record au demi-marathon (1h04m54s) lors des Championnats canadiens présentés à Montréal. En mai, Chiasson devient le nouveau monarque canadien du marathon malgré des crampes aux cuisses. Il termine les 42,2 km en 2h19m54s6c, à plus de deux minutes de son record provincial. Il a aussi amélioré le record du Demi-marathon de l’Acadie lors de la 300e édition de l’événement en octobre avec un temps de 1h07m55s. Parmi ses autres exploits, mentionnons sa victoire au 10 km de Saint-Isidore en juin, sa 5e position aux Championnats canadiens du 10 km présentés à Toronto, en septembre, de même que sa deuxième place au Demi-marathon de Niagara Falls, en octobre. Bref, une grande année pour la fierté de Tilley Road.
 

2 (3) – Ryan Cassidy
Athlétisme/Cross-country

Si Joël Bourgeois a fait la joie de Grande-Digue pendant deux décennies, la prochaine appartiendra à coup sûr à Ryan Cassidy, l’une des jeunes vedettes montantes de l’athlétisme canadien. Cassidy, qui excelle aussi en cross-country, a connu une autre excellente année en 2012. Dès février, il affiche ses couleurs en s’emparant de la médaille de bronze aux Championnats de cross-country universitaires de l’Ouest canadien présentés à Saskatoon. En juillet, il prend la 13e place aux Championnats mondiaux juniors du 3000 m steeplechase, en Espagne, en réalisant son meilleur chrono à vie (8m56s88c). Le même mois, il remporte l’or dans la même épreuve aux Championnats canadiens juniors qui ont lieu à Winnipeg. C’est la première fois qu’un Néo-Brunswickois réussit l’exploit depuis son mentor Joël Bourgeois en 1990. En novembre, il termine en 10e place aux Championnats canadiens universitaires de cross-country à London, en Ontario. Deux semaines plus tard, il fait encore mieux en terminant au 7e échelon aux Championnats canadiens de cross-country présentés à Vancouver. Mentionnons également ses victoires au 15 km de Grande-Digue, au 1500 m à la compétition de mai au Stade de Moncton, au Saint-Martin Invitational de cross-country universitaire de Lacy, dans l’État de Washington, en septembre, et une autre au même endroit, en octobre. Il a de plus été choisi l’athlète de l’année junior en cross-country au Nouveau-Brunswick.
 

3 (9) – Michaël LeBlanc
Athlétisme
La fusée de Riverview a démontré une bonne fois pour toutes que sa décevante année 2010, marquée par les blessures, n’est plus qu’un lointain souvenir. En janvier, Michaël LeBlanc réalise un chrono de 6s64c au 60 m en salle du Penn State National Invitation, un temps qui lui permet de battre le record provincial de l’épreuve. Il bat son propre record le mois suivant aux Championnats AO de Toronto en y allant d’un temps de 6s61c. En mars, il est devenu le premier Néo-Brunswickois de l’histoire à participer aux Championnats mondiaux en salle présentés à Istanbul, en Turquie. Il termine en 10e place, toujours au 60 m. Deux mois plus tard, il remporte le 100 m du High Performance Invitational en 10s34c. En juin, il obtient le meilleur chrono de sa vague lors des Essais olympiques qui ont lieu à Calgary. Malheureusement pour lui, ce sera là son seul coup d’éclat. Il se reprend de brillante façon en juillet en réalisant son meilleur chrono de l’année au 100 m (10s27c) lors des Championnats de l’Ontario qui ont lieu à Ottawa. À la même compétition, il enregistre un temps de 21s31c au 200 m, le plus rapide parmi tous les sprinteurs du Nouveau-Brunswick cette année. À noter aussi son temps de 10s26c au Bob Pollock Invitational de Clemson, en mai, mais cette fois-ci avec un vent favorable. Pour tout ça, Athlétisme Nouveau-Brunswick l’a honoré au titre d’athlète de l’année au niveau senior.
 

4 (4) – Mathieu Gingras
Golf
Mathieu Gingras domine le golf néo-brunswickois depuis déjà quelques années et 2012 n’a pas fait exception. L’athlète de Moncton a d’ailleurs donné un aperçu sur ses ambitions professionnelles en terminant en sixième et en septième positions lors de tournois pro-am sur le Moonlight Tour, en Floride, en mars. Deux mois plus tard, il confirme d’ailleurs son intention de quitter le rang des amateurs à l’automne pour se joindre à la NGA Hooters dans l’État de la Floride. En attendant, il ajoute un troisième titre provincial amateur en quatre ans et il est choisi le joueur de l’année au Nouveau-Brunswick en septembre. Il termine sa carrière amateur en aidant l’équipe de l’Est à remporter la prestigieuse coupe Estabrooks en octobre. Le même mois, dès ses débuts professionnels, il termine au 7e échelon sur le parcours du Metro West Golf Club. La semaine suivante, il complète cette fois-ci le tournoi de Stoneybrook en 6e place. Il ajoute une 11e position lors du tournoi de Southern Dune en novembre.
 

5 (16) – Sylvio Bourque
Tir au poignet
Ceux et celles qui croyaient que les meilleures années de Sylvio Bourque étaient derrière
lui ont dû se raviser. Le tireur au poignet de Grande-Digue est devenu en 2012 le monarque mondial du bras gauche et du bras droit lors des Championnats mondiaux présentés à Sao Vicente Brésil. Mais avant de vaincre l’élite internationale, le quinquagénaire a aussi raflé l’or du bras gauche aux Championnats de l’Atlantique, de même que l’or (gauche) et l’argent (droit) aux Championnats canadiens en Colombie-Britannique. Et quand il n’est pas occupé à river les bras de ses adversaires, Bourque participe régulièrement à des marathons, des demi-marathons et des 10 km pour le simple plaisir de compétitionner.

6 (1) – Sean Couturier
Hockey
Sean Couturier n’a certes pas fait les manchettes aussi souvent qu’en 2011, mais il n’empêche que le hockeyeur de Beresford a réalisé un exploit digne de mention cette année. En mai, Couturier est devenu le premier Néo-Brunswickois de toute l’histoire de la Ligue nationale de hockey à réaliser un tour du chapeau dans un match des séries éliminatoires. Les amateurs de hockey ont d’ailleurs frais en mémoire la façon dont il a réussi à contrer les efforts de la vedette des Penguins de Pittsburgh, Evgeni Malkin, lors d’une série haute en couleur remportée haut la main par les Flyers de Philadelphie. Couturier a complété sa première saison chez les professionnels avec 27 points, dont 13 buts. En raison du lock-out dans la LNH, il évolue cette saison dans la Ligue américaine avec les Phantoms d’Adirondack, où il maintient une moyenne d’un point par match.

7 (17) – Dean Ouellet
Hockey
Dean Ouellet a connu une année 2012 à la hauteur de son talent. À sa dernière saison avec les Aigles Bleus de l’Université de Moncton, le hockeyeur de Saint-Hilaire a terminé au troisième rang des pointeurs du Sport universitaire de l’Atlantique (SUA), un exploit qui lui a permis de se tailler une place au sein de la première équipe d’étoiles du circuit en plus de remporter le trophée du joueur le plus gentilhomme. Le Sport interuniversitaire canadien (SIC) en a ajouté en lui trouvant une place dans la deuxième formation d’étoiles. Ça évidemment été suffisant pour lui permettre d’être choisi l’athlète de l’année à l’U de M. En octobre, Ouellet a fait le saut chez les professionnels avec les Bulls de San Francisco dans la East Coast League (ECHL). Il a d’ailleurs eu l’honneur d’inscrire le premier but dans toute l’histoire de cette nouvelle organisation. Il a aussi réussi un tour du chapeau quelques semaines plus tard.
 

8 (-) – David Durepos
Basketball en fauteuiil roulant
Même si son rôle dans l’équipe n’était pas aussi important que lors des autres paralympiades auxquelles il a participé, David Durepos a vécu une année 2012 exceptionnelle en aidant le Canada à remporter la médaille d’or dans la discipline du basketball en fauteuil roulant aux Jeux de Londres, en septembre. Sports Nouveau-Brunswick a d’ailleurs félicité l’athlète de Fredericton de belle façon en lui remettant le prix Pitney-Bowes, en novembre.

9 (11) – Jérémie Pellerin
Athlétisme/Cross-Croutry
Sans être extraordinaire, Jérémie Pellerin a connu une très bonne année 2012. Après avoir été choisi l’athlète le plus utile à l’Université de Moncton en cross-country pour l’année 2011, le coureur de Cocagne a ajouté quelques autres victoires à sa belle feuille de route, dont deux fois le Demi-marathon de l’Acadie, ainsi que le 10 km Chaleur, le 10 km George-Gallant de Shediac, le 10 km Clarence-Bastarache de Bouctouche, le 5 km Movember de Bouctouche et le 5 km de Sackville. À l’automne, Pellerin a pris le 4e rang à la Classique universitaire de cross-country de l’U de M, la 6e place à l’épreuve d’Antigonish et le 7e échelon à celle de Wolfville. Il a couronné le tout en terminant en quatrième position aux Championnats du Sport universitaire de l’Atlantique. Il a complété sa saison en prenant le 37e rang aux Championnats canadiens universitaires en novembre.

10 (6) – Lee Roy
Athlétisme
Lee Roy est une machine à courir. Il est même à se demander s’il y a un véhicule à moteur dans la province qui franchit annuellement autant de kilomètres que lui sur ses deux jambes. Croyez-le ou non, Roy a pris part à près d’une quarantaine de courses pendant la dernière année. En 2012, le coureur de Beresford a remporté trois fois le Demi-marathon de l’Acadie, le Demi-marathon Courir pour lire de Moncton, le Demi-marathon de Miramichi, le Demi-marathon de Charlo, le Demi-marathon de Saint-François, de même que les 10 km de Woodstock, de Shippagan, de Miramichi, de Saint-Quentin, de Caraquet et de Fredericton. Il a aussi pris le deuxième rang au Marathon de Fredericton, au 10 km de Chaleur et au Demi-marathon de Rimouski. Ce n’est pas pour rien que Course Nouveau-Brunswick l’a élu coureur de l’année.
 

11 (-) – Jason Bouchard
Athlétisme
Seul Michaël LeBlanc a fait mieux que lui en salle au 60 m. En février, il a tout de même complété la course en 7s21c aux Championnats provinciaux présentés à Oromocto. C’est toutefois sur 200 m, son épreuve de prédilection, où il a surtout brillé. Il a d’abord égalé le record provincial du 200 m en salle, en février, grâce à un chrono de 22s69c. Le même mois, il s’empare seul du record en réalisant un temps de 22s60c à Orono, dans l’État du Maine. En novembre, il bat le record provincial pour une troisième fois à la Classique de Gagetown avec un temps de 22s57c. À l’extérieur, l’athlète d’Oromocto a réalisé son meilleur chrono sur 100 m lors de la Classique Hub de Moncton en juillet avec un temps de 11s06c. Deux mois plus tôt, soit en mai, il a toutefois réussi un chrono de 10s87c avec un vent favorable aux championnats provinciaux présentés à Saint-Jean. Toujours à l’extérieur, il a réussi un temps de 21s88c, également à la Classique Hub.
 

12 (-) – Mathieu Losier
Volleyball
Lentement mais sûrement, Mathieu Losier est en train de suivre les traces des Marc Albert, Éric LeBreton, Albert Gosselin et Mathieu McLaughlin sur la scène du volleyball masculin. En 2012, le volleyeur de Fredericton a aidé l’école Sainte-Anne à remporter le Championnat provincial des écoles secondaires. Il a ajouté un autre titre provincial avec la formation U-18 des Reds de Fredericton au niveau civil. Avec la même équipe, il a terminé en 11e position lors des Championnats canadiens. Il a de plus participé aux camps des équipes nationales U-19 et de volleyball de plage. Losier a également été choisi l’athlète de l’année à Volleyball Nouveau-Brunswick, de même qu’à l’école Sainte-Anne. À l’automne, il a effectué ses débuts sur la scène universitaire avec les Varsity Reds de UNB.
 

13 (-) – Justin Haché
Hockey

Après Kevin Gagné et Pierre Durepos en 2011 avec les Sea Dogs de Saint-Jean, Justin Haché s’est ajouté à la très courte liste de hockeyeurs acadiens qui ont réussi à remporter la
prestigieuse coupe Memorial, en mai, avec les Cataractes de Shawinigan. Répertorié au 162e rang lors du classement final des meilleurs espoirs selon la Centrale de recrutement de la Ligue nationale, le hockeyeur de Petit-Rocher a finalement été sélectionné en septième ronde (208e au total) par les Coyotes de Phoenix. Cet été, Haché a été échangé aux Screaming Eagles du Cap-Breton, où il cumule pour la première fois de sa carrière junior le rôle de quart-arrière d’une brigade défensive.
 

14 (-) – Justin Vinet
Lutte Olympique
Après les Frédéric Harrison, Geneviève Haley, Vincent Cormier, Rachel Pinet et autres Jean-François Godin, le jeune Justin Vinet est la nouvelle coqueluche en lutte olympique dans la région Chaleur et son entraîneur Michel Côté lui prédit un très brillant avenir. Médaillé d’or aux Championnats provinciaux juniors, de même qu’aux Championnats de l’Atlantique, il a toutefois dû se contenter de la quatrième place aux Championnats canadiens juvéniles. Malgré tout, le lutteur de Beresford a subi moins de cinq défaites en plus de 50 combats pendant l’année, souvent contre des lutteurs plus âgés que lui. Lutte Nouveau-Brunswick ne s’est pas trompé en lui décernant le titre de recrue de l’année.
 

15 (-) – Maxime Raymond
Judo
Si l’aîné des frères Raymond a vu son développement être ralenti par les blessures en 2011, il a démontré qu’il avait toujours le feu sacré cette année. Le plus grand exploit de Maxime Raymond aura cependant été sa cinquième place à une épreuve de la Coupe du monde présentée à Samoa, en Polynésie malgré un doigt disloqué. Le judoka de Kedgwick a aussi mis la main sur deux médailles d’or aux Championnats provinciaux en février, une autre d’or et une d’argent aux Championnats de l’est canadien en avril et un podium d’or à la Classique d’automne de Fredericton.

16 (8) – Miguel Raymond
Judo
Miguel Raymond n’a peut-être pas eu l’année souhaitée sur la scène nationale, mais il n’empêche que le judoka de Kedgwick a remporté sa part de médailles en 2012. Notons entre autres ses médailles d’or (junior) et d’argent (senior) aux Championnats provinciaux en février, ses quatre podiums d’or aux Championnats de l’est canadien en avril et sa première place à la Classique d’automne de Fredericton.
 

17 (15) – Anthony Cormier
Athlètisme
Le jeune coureur de Saint-Jean a établi un nouveau record provincial au 300 m (37s90c) dans la catégorie midget lors des Championnats de l’Atlantique présentés au Stade de Moncton en août. Il détient aussi la marque provinciale en salle depuis novembre avec un chrono de 38s70c. Il a également brisé la marque de la même discipline lors des Jeux de l’Acadie. Il détient aussi la meilleure distance de l’année chez les midgets, et de loin, dans l’épreuve du triple saut avec un bond de 12m38c.
 

18 (-) – Colin Belliveau
Athlètisme
Colin Belliveau a remporté deux médailles d’or lors des Championnats de l’Atlantique sur les distances du 800 m et du 1200 m chez les midgets. Il a de plus établi deux nouvelles marques dans le 200 m et le 1200 m aux Jeux de l’Acadie. L’athlète de Bouctouche a toutefois réservé son meilleur chrono au 1200 m lors des Jeux de la Légion canadienne qui ont eu lieu à Charlottetown, en août, avec un temps de 3m30s54c.
 

19 (5) – Shayne Dobson
Athlètisme1Cross-Country
Shayne Dobson est non seulement le champion canadien en titre du 400 m T37 et du 1500 m T27, il est aussi passé à un cheveu d’être sélectionné au sein de l’équipe canadienne en vue des Jeux paralympiques de Londres. À moins d’une surprise, le coureur de Campbellton sera définitivement des prochains Jeux paralympiques d’été qui auront lieu en 2016 à Rio de Janeiro.
 

20 (-) – Jason MacKenzie
Athlètisme
Si Jason MacKenzie évolue dans l’ombre des autres vedettes en athlétisme, il a néanmoins réalisé plusieurs belles performances en 2012. Les plus belles réalisations de l’athlète de Campbellton sont sa médaille d’argent au pentathlon et celle de bronze dans le 60 m haies lors des Championnats d’athlétisme en salle du Sport universitaires de l’Atlantique en février, son chrono de 16s66c dans le 110 m haies lors des Championnats extérieurs de l’Atlantique en août, ainsi que son titre d’athlète le plus utile à l’Université de Moncton en athlétisme.