Un week-end déterminant pour les Draveurs

SAINT-LÉONARD – Quelques victoires à court terme pourraient permettre aux Draveurs du Bas-Madawaska d’améliorer leur sort au classement dans le Circuit senior Roger-Lizotte. Ils en sont pleinement conscients et ont justement devant eux deux matchs ce week-end pour les aider à quitter le dernier rang.

Les Draveurs (3-8-1-7) partagent le huitième rang au classement avec les Castors de Saint-Quentin. En fin de semaine, ils croiseront le fer contre deux formations qui, comme eux, font partie du «deuxième peloton» au classement.

Ils accueilleront le Thunder de Perth-Andover (7e-3-7-2-8) samedi, tandis qu’ils seront les visiteurs contre le Dynamo de Kedgwick (6e-4-8-0-8) dimanche.

Malgré cette fiche, le jeune attaquant Samuel Gagnon sent que les choses progressent sur la glace.

«Nous avons ajouté quelques joueurs récemment et leur présence rapporte. On travaille en équipe dans un système axé sur la défensive. Malgré notre fiche, il ne faut pas lâcher et nous devons continuer à être intenses. Le classement est serré et tout peut arriver. Nous avons tout de même vaincu des équipes qui nous précèdent au classement. Quelques victoires pourraient permettre de nous distancer. Avec 20 parties à disputer, nous sommes sûrs de nous classer pour les séries», a-t-il mentionné.

À sa quatrième saison avec l’équipe, Samuel Gagnon a un rôle accru au sein des Draveurs.

«On me fait confiance en avantage numérique ou pour écouler les punitions. Je veux faire de mon mieux à chaque présence pour que mes entraîneurs n’hésitent pas à m’utiliser», a-t-il poursuivi.

Avec ses 17 points en 12 rencontres, il occupe le deuxième rang des marqueurs des Draveurs derrière Jason Martin (10-10-20). Samuel Gagnon (7-10-17) évolue aux côtés des vétérans Éric Roy (7-8-15) et Alexandre Violette (4-10-14).

«Ce sont des joueurs d’expérience qui me trouvent sur la glace. Ils me disent de me placer devant le filet et d’essayer de me démarquer. C’est certain que j’ai davantage la chance de me développer en jouant plus et dans toutes les situations», a-t-il continué.

Durant le camp d’entraînement, le nouvel entraîneur des Draveurs, Serge Bernier, s’est dit surpris de l’intensité de ses jeunes joueurs. Samuel Gagnon soutient que cela se poursuit durant les entraînements hebdomadaires.

«Nous mettons autant d’ardeur dans nos pratiques que durant les matchs. C’est une bonne attitude à avoir», a reconnu le numéro 24 des Draveurs.