Record de 41 équipes à la 39e Classique des écoles secondaires

MONCTON – La 39e Classique de hockey des écoles secondaires de Moncton sera la plus importante de l’histoire avec la présence de 41 équipes du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Les champions en titre, les Patriotes de Louis-J.-Robichaud (hommes) et les Bisons W.-A. Losier (femmes) auront donc du pain sur la planche pour répéter leur exploit.

La compétition se déroulera du 2 au 5 janvier un peu partout dans le sud-est de la province.

Des rencontres seront présentées à l’aréna Kay, au Centre Redball Internet, à l’aréna J.-Louis-Lévesque, au Centre A.-J.-LeBlanc de Saint-Anselme, mais aussi à Shediac et à Riverview.

«Il y aura beaucoup d’équipes et du gros hockey puisque la plupart des meilleures équipes du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse seront présentes», indique le président du tournoi, David Melanson.

«Avec 41 équipes, c’est le plus gros tournoi de notre histoire. Nous aurions pu en voir plus, mais nous avons dû nous limiter à 33 équipes masculines et huit féminines», ajoute-t-il.

La compétition sera particulièrement féroce dans le volet féminin alors que les championnes en titre, les Bisons de W.-A.-Losier retrouveront sur leur chemin leurs trois rivaux du Sud-Est, les Vedettes de Mathieu-Martin, les Olympiennes de l’Odyssée et les Cavalières de Clément-Cormier.

Les Cavalières voudront d’ailleurs venger leur échec de l’an dernier en grande finale face aux Bisons.

«Nous avions perdu contre elles l’année dernière et nous allons dans ce tournoi pour gagner», indique l’entraîneur Jacques Richard.

«Mais il y a plusieurs bonnes équipes. Ça ne sera pas facile de gagner. On devra travailler dur pour y arriver», ajoute-t-il.

«Nous sommes dans l’une des saisons les plus égales que j’ai vues depuis longtemps. Je pense que n’importe qui peut penser gagner le tournoi. De notre côté, on devra jouer notre meilleur hockey», souligne l’homme de banc des Cavalières.

Les Vedettes de Mathieu-Martin aspirent également à la victoire ultime.

«On a tenu plusieurs activités d’équipes cette saison et les filles ont un bon esprit de groupe. Avec le format de cette année (des points sont attribués à chacune des périodes), chaque période, chaque minute vont compter», indique le gérant adjoint, Éric Laplante.

Les Olympiennes de l’Odyssée, qui se retrouvent derrière leurs deux rivales au classement en saison régulière, veulent brouiller les cartes.

«On sait qu’on va affronter trois équipes de premier plan. Mais nous venons de remporter un tournoi à Lake Placid et on s’attend à une très bonne performance», explique l’entraîneur Neal Couture.

Les rencontres débuteront le jeudi 2 janvier, alors que la compétition d’habiletés sera présentée vendredi soir au Centre Redball Internet.

Les finales masculine et féminine seront disputées le dimanche 5 janvier.