Danick Émond se joindra au Bleu et Or la saison prochaine

MONCTON – Après l’Acadien Michael Ward, ce sera au tour du Québécois Danick Émond de se joindre à la brigade défensive des Aigles Bleus de l’Université de Moncton la saison prochaine.

L’ancien défenseur des Wildcats de Moncton a confirmé lundi qu’il poursuivra sa carrière dans le hockey universitaire en 2014-2015.

«Les Aigles m’ont approché au début de l’année et ils étaient intéressés à moi pour la saison prochaine», explique l’ancien numéro 55 des Wildcats.

«J’ai beaucoup aimé le temps que j’ai passé à Moncton (deux ans). Je suis aussi allé voir quelques parties des Aigles Bleus et je trouve que c’est un très bon endroit pour continuer à jouer au hockey et aller à l’université en même temps», indique l’athlète de 6 pi 2 po et 210 lb.

Émond s’aligne cette saison avec les Cobras de Terrebonne, dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Il devra subir une importante opération au genou au cours des prochains mois, mais il espère être remis sur pied à temps pour le prochain camp d’entraînement.

«Je devrais être opéré dans deux semaines. On m’a dit que la rééducation était de six à neuf mois. Après, ce sera à moi de m’assurer d’être prêt pour la prochaine saison», mentionne celui qui poursuivra ses études en kinésiologie.

«Si tout va bien, le médecin a dit que je pourrais revenir dans six mois, ce qui pourrait commencer la prochaine saison», souligne Émond.

Celui qui a aussi porté les couleurs des Saguenéens de Chicoutimi et des Tigres de Victoriaville dans la LHJMQ estime que le hockey universitaire était sa meilleure option.

«Ça fait quelques années que j’y pense. Si tu as la chance de jouer au hockey et de sortir de là en plus avec un bac, je pense que ça commence bien une vie. J’en ai aussi beaucoup entendu parler et je sais que je vais vivre de très belles expériences dans le hockey universitaire», ajoute-t-il.

Plusieurs de ses anciens coéquipiers lui ont d’ailleurs vanté les mérites du circuit de l’Atlantique.

«Je parle régulièrement aux frères Saulnier (Allain et Alex) et ils me disaient qu’ils tripaient vraiment avec les Aigles. Je connais aussi Steve Lebel, avec qui j’ai joué à Chicoutimi. Les trois ont essayé de me convaincre d’aller jouer là l’année prochaine», lance-t-il en riant.

Danick Émond sait que la marche est haute entre le hockey junior et le circuit universitaire.

«De ce que j’ai vu, c’est du jeu pas mal rapide et du hockey intense. Il y avait peut-être plus de skills dans le junior majeur, mais ce n’est pas aussi intense. C’est sûr que ça va être un ajustement», précise l’arrière à caractère défensif.

L’entraîneur Serge Bourgeois se dit heureux de l’addition de Danick Émond.

«On l’a vu jouer souvent avec les Wildcats. On cherchait un gars qui excelle défensivement, qui a une taille imposante et qui peut nous apporter de la robustesse», explique-t-il.

«On a aussi discuté avec les frères Saulnier et ils ont confirmé qu’il est aussi un bon leader», ajoute l’homme de banc de l’U de M.

«On espère qu’il sera prêt pour le début de la saison, mais on ne va pas le pousser à revenir trop rapidement. On veut qu’il soit prêt à 100 % et qu’il se sente à l’aise.»

Hockey féminin: bataille pour la 4e place

La bataille pour la quatrième position entre les Aigles Bleues de l’Université de Moncton et les Mounties de Mount Allison aura lieu mardi soir à Sackville, plus précisément au Tantramar Memorial Civic Arena.

Les patineuses de Denis Ross occupent présentement ce quatrième échelon avec une fiche de 10-9-1. Les Mounties suivent au classement avec un dossier de 10-9-0.

«C’est une partie très importante pour les deux équipes», mentionne l’homme de banc de l’U de M.

«Il nous reste quatre parties au calendrier avant d’entreprendre les séries. Nous avons appris de notre défaite contre les X-Women samedi», ajoute-t-il.

«La partie devrait être axée sur la défensive puisque les deux équipes ont des bilans similaires depuis Noël», mentionne également Denis Ross. – SP

Faille et LeBlanc honorés

MONCTON – Éric Faille (hockey) et Natasha LeBlanc (volleyball) sont les athlètes de la semaine à l’Université de Moncton.

Le numéro 7 du Bleu et Or a amassé six points lors des trois victoires de son équipe cette semaine.

Il a notamment mérité trois mentions d’aide samedi soir dans un gain de 4 à 2 sur les X-Men de St. Francis Xavier.

Natasha LeBlanc, de son côté, a été choisie joueuse du match dans la victoire de l’équipe de Monette Boudreau-Carroll sur les Huskies de Saint Mary’s, avec 10 smashes, 12 digs et un as. – SP