Une nutritionniste acadienne reconnue par le CIO

MONCTON – L’Acadienne Natasha McLaughlin-Chaisson se joint à un groupe de 301 nutritionnistes de sport et de performance accrédités par le Comité international olympique (CIO), une distinction qui lui permet de rêver aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016.

La diététiste qui oeuvre au sein de l’équipe de Physiothérapie Sportmed, à Moncton, a suivi avec succès un programme de deux ans du CIO d’une institution basée à Lausanne, en Suisse.

«C’est un honneur pour moi parce que c’est un programme assez difficile. Je pense que c’est un bel accomplissement», souligne celle qui est originaire de Geary, près d’Oromocto.

Natasha McLaughlin-Chaisson est une passionnée de sport.

«J’ai toujours admiré l’effort continuel, la motivation et le dévouement que les athlètes accordent à leur sport», explique-t-elle.

«Avec une bonne base d’éducation, je peux aider les athlètes à maximiser leur potentiel dans leur sport respectif. Une bonne hydratation, une nutrition de performance individualisée et les bons suppléments peuvent contribuer à améliorer la vitesse, la force et la puissance des athlètes, tout en réduisant des facteurs limitants comme les crampes, la fatigue musculaire et les maux de tête», précise celle qui a complété un baccalauréat en sciences de la nutrition à l’Université de Moncton.

Même si elle rate le rendez-vous olympique de Sotchi, plusieurs de ses athlètes vont y participer.

Natasha McLaughlin-Chaisson travaille également avec plusieurs joueurs de la LNH, dont Pierre-Alexandre Parenteau (Avalanche du Colorado), Wayne Simmonds (Flyers de Philadelphie), TJ Oshie (Blues de St Louis), Derek Stepan (Rangers de New York), Scott Hartnell (Flyers de Philadelphie) et Tyler Ennis (Sabres de Buffalo).

Ses clients proviennent aussi de la FIFA, du Sport interuniversitaire canadien, de l’équipe canadienne de cyclisme et de Football Canada.

«La nutrition peut être la composante qui fait parfois la différence entre une réussite et une défaite», précise-t-elle.

La diététiste professionnelle est elle-même une grande sportive.

On peut la voir régulièrement sur le terrain avec ses joueurs de football ou sur la montagne avec ses cyclistes.

«J’aime vivre les mêmes expériences que les athlètes. Ça se passe généralement assez bien parce que je suis aussi motivée qu’ils le sont!», lance-t-elle en riant.

Sa récente accréditation du CIO lui permet maintenant de viser une participation aux Jeux olympiques.

«Il y a plusieurs autres diététistes au Canada, je dois donc attendre mon tour. Mais c’est sûr que c’est le rêve de tout le monde d’aller aux Jeux olympiques», souligne-t-elle avec enthousiasme