Le Titan officiellement en séries

BATHURST – Les joueurs du Titan d’Acadie-Bathurst sont devenus des spectateurs attentifs l’instant d’une soirée, mercredi, alors que les Sea Dogs de Saint-Jean rendaient visite aux Screaming Eagles du Cap-Breton.

Avec un revers des Sea Dogs, installés au 17e rang au classement, le Titan pouvait assurer sa place en séries. Saint-Jean a baissé pavillon 2 à 1 et Acadie-Bathurst, de même que les Islanders de Charlottetown, se sont qualifiés pour le tournoi printanier.
Les Guerriers du Nord pourront terminer au mieux en 14e place, mais au moins ils auront la chance de se repentir en ronde éliminatoire.
«Nous regardions ça de près et nous espérions que le Cap-Breton gagne. Nous savions que c’était un match important pour nous», exprime le capitaine, Raphaël Lafontaine.
«Nous étions tous au courant qu’en cas de défaite de Saint-Jean, nous accédions aux séries. Nous avons suivi le match attentivement», ajoute le défenseur Alexandre Gosselin.
«J’ai regardé le résultat final», poursuit la recrue Christophe Boivin.
Les patineurs du Titan ont poussé un grand soupir de soulagement au terme de la partie, eux qui ont joué avec une épée de Damoclès au-dessus de leur tête au cours des dernières semaines.
«C’est un stress enlevé de sur nos épaules. C’est sûr qu’avec la saison que nous avons eue – ça n’a pas toujours été facile -, nous voulions avoir une chance de nous reprendre en séries et de pouvoir commencer une nouvelle saison», exprime Raphaël Lafontaine.
«C’est un excellent feeling!, lance pour sa part Alexandre Gosselin. Un certain poids est tombé des épaules des gars. Mais nous devons tout de même continuer à bien jouer pour les deux derniers matchs de la saison, afin d’être en meilleure position pour commencer les séries.»
Acadie-Bathurst (21-39-4-2, 48 points) conclura sa campagne sur la route en affrontant Charlottetown (20-38-3-5, 48 points) vendredi ainsi que les Wildcats de Moncton (32-31-0-3, 67 points) samedi.
«C’est important de gagner nos matchs en fin de semaine. Nous voulons finir en 14e place pour pouvoir prendre une équipe un peu moins puissante, même si nous savons que le top 3 de la ligue est assez incroyable», précise le capitaine des Guerriers du Nord.
Le Titan pourrait se mesurer au Drakkar de Baie-Comeau, aux Mooseheads de Halifax, aux Foreurs de Val-d’Or, à l’Océanic de Rimouski ou à l’Armada de Blainville-Boisbriand au premier tour. La troupe de Ron Choules a perdu 16 de ses 17 affrontements contre ces formations.
«Les séries, c’est différent de la saison régulière. Nous ne savons jamais, nous pouvons causer une surprise. Nous avons beaucoup amélioré notre façon de jouer depuis que Ron est arrivé», mentionne Christophe Boivin.
«Nous n’avons rien à perdre. Nous allons tout donner en séries en espérant de bons résultats», poursuit le défenseur Gosselin.
«Pour les personnes qui n’ont pas eu une bonne saison, c’est une belle occasion de se reprendre et de montrer ce qu’elles peuvent faire», indique de son côté Lafontaine.
Par ailleurs, Acadie-Bathurst inscrira ce week-end un nouveau record de concession pour le moins de buts pour en une saison, à moins que le club ne marque 23 filets en deux parties.
L’équipe néo-brunswickoise compte 140 buts pour. La marque de 163 buts pour a été réalisée en 2004-2005.