BATHURST – C’est avec une délégation record de 22 athlètes que le Nouveau-Brunswick prendra part aux Championnats de l’Est Haywood Noram de ski de fond, en fin de semaine, sur les pistes du club Skinouk de Gatineau. Si les chances de médailles sont plutôt minces, il n’en reste pas moins que plusieurs d’entre eux devraient batailler pour un top 20 dans l’une des trois courses au programme dans leur catégorie d’âge respective.

Du groupe, Thierry Dugas, de Caraquet, devrait logiquement se tailler la plus large part du gâteau, lui qui avait pris les 17e (style libre), 19e (prologue) et 25e (classique) positions à sa première année midget, l’an dernier.

Alexandre Leclair, de Charlo, en est un autre qui sera à surveiller. En 2014, à sa dernière année midget, le jeune fondeur avait réalisé des 15e places dans le prologue et le style libre. Il fait toutefois le saut dans la catégorie juvénile cette année.

Kevin Heppell, de Charlo, chez les hommes seniors, Luisa Schwarz, de Fredericton, chez les filles juniors, ainsi que Maëlle Dugas, de Caraquet, et Frances Wright, de Fredericton, du côté des filles midgets, sont les autres athlètes néo-brunswickois qui pourraient se hisser parmi l’élite canadienne, où les fractions de seconde font souvent la différence entre une 10e et une 30e position.

«Nous n’avons aucun objectif précis quant aux résultats de nos athlètes, prévient toutefois l’entraîneur-chef de l’équipe, Paul Dugas. Tout ce que nous voulons, c’est qu’ils améliorent leur rendement comparativement à l’année précédente et qu’ils arrivent prêts pour la compétition. Nous attachons aussi beaucoup d’importance sur la préparation, le repos et la nutrition. Ce sont les seules pressions que nous plaçons sur eux. Et s’ils parviennent à respecter ces objectifs, tout peut alors arriver. C’est comme cela que nous fonctionnons et c’est aussi ce que les gros clubs du pays font.»

L’événement, qui attire annuellement plus de 600 fondeurs du pays et même de la scène internationale, prendra son envol vendredi avec le prologue (3 km style libre) pour les filles et les garçons d’âge midget, juvénile et junior. Les hommes et femmes d’âge junior et senior seront pour leur part convoqués à une épreuve de sprint.

La journée de samedi sera consacrée au style libre, alors que celle de dimanche permettra aux athlètes de s’élancer en mode classique dans un départ de masse.

Les autres membres de l’équipe néo-brunswickoise sont Vincent Leclair (junior hommes) et François Leclair (midget garçons), de Charlo, Myriam Côté (midget filles), Maxime Savoie (midget garçons), Michelle Landry (juvénile filles) et Cloée Daigle (juvénile filles), de Saint-Louis-de-Kent, David Lanteigne (junior garçons), Zoé Boudreau (juvénile garçons) et Dominic Brassard (juvénile garçons), de Caraquet, Andrew Luiker (midget garçons), Lars Schwarz (juvénile garçons), Juliana Luiker (juvénile filles), Harriet Wright (juvénile filles), Katie Luiker (junior filles) et Mélanie Hamel (juvénile filles), de Fredericton, ainsi que Chloée Duchesne (midget filles), de Bathurst.

Outre Paul Dugas, l’équipe dirigeante comprend l’entraîneure adjointe Manon Losier, de Tracadie-Sheila, le gérant Marc Leclair, de Charlo, et le farteur Gilles Landry, de Bathurst. Quelques parents joueront de plus le rôle d’accompagnateurs.

«Il reste à espérer que les athlètes seront tous en bonne forme et qu’ils pourront éviter le rhume. L’autre gros défi sera la température. Jusqu’ici cette hiver, nos athlètes ont dû composer avec des grands froids et ce n’est jamais facile. Ils annoncent justement des températures froides en fin de semaine», affirme l’entraîneur-chef.

En 2014, le Nouveau-Brunswick avait été représenté par 16 athlètes à la même compétition.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle