La Ligue de tennis Chaleur prend de l’expansion

BATHURST – Après le grand succès obtenu au cours de sa première année d’activités, la Ligue de tennis Chaleur a décidé de prendre de l’expansion. Et trois fois plutôt qu’une. Ainsi, les hommes seront désormais scindés dans deux groupes, selon leur niveau de jeu, et deux nouveaux circuits s’ajoutent également au décor, soit un pour les femmes et un autre pour les jeunes de 15 ans et moins.

Le président du club de tennis Chaleur, Mario Boudreau, soutient que la décision de créer deux ligues masculines était nécessaire.

«D’abord, ce n’était pas évident pour certains joueurs de se retrouver devant des gars de la trempe de Simon Comeau ou Olivier Dilhac. Les joueurs qui aiment la compétition avec un degré de difficulté moindre pourront donc évoluer dans la division B. Les joueurs de cette division auront aussi un calendrier moins chargé puisqu’ils disputeront 15 parties pendant l’été au lieu de 20 dans la division A», révèle Mario Boudreau.

Les circuits féminin et jeunesse disputeront quant à eux des calendriers de 12 parties. Il est toutefois possible pour des athlètes de moins de 15 ans possédant un niveau de jeu plus avancé puissent évoluer avec les adultes. Chez les hommes, par exemple, l’adolescent se retrouverait alors dans la division B.

Les activités débuteront vers la mi-mai pour les deux divisions masculines. Quant aux femmes et aux jeunes, ils commenceront au début de juin. Trois tournois commendités par les Caisses populaires de la région Chaleur prendront de plus l’affiche pendant la saison. Le premier aura lieu du 5 au 7 juin, alors que les deux autres se disputeront sur une durée d’un mois en août et en septembre.

Parmi les autres nouveautés, notons la création d’un comité de direction pour le club de tennis Chaleur en octobre. Mario Boudreau d’ailleurs été élu président et il sera appuyé de huit conseillers. Un site web (www.tennischaleur.com) et une page Facebook ont également été créés afin de faciliter le déroulement des activités et pour informer le public.

«Nous avons d’autres projets que nous aimerions développer. Nous voulons, entre autres, organiser des cliniques pour les entraîneurs et les joueurs comme ça se fait à Tracadie depuis quelques années. Ça ne se fera pas cette année, mais ça devrait débuter en 2016. Nous croyons que c’est aussi important de développer des entraîneurs que des joueurs. C’est d’ailleurs l’une des raisons pourquoi le tennis a disparu de la programmation des Jeux de l’Acadie. Pourtant, depuis l’éclosion de Milos Raonic et d’Eugenie Bouchard, le tennis ne cesse de gagner en popularité. Il y a même un sondage qui dit qu’il y a 30 % de plus de gens qui ont un intérêt pour le tennis dans les Maritimes qu’il y a trois ans», affirme Mario Boudreau.

Les inscriptions pour les quatre ligues s’effectueront à l’édifice municipal de Petit-Rocher le lundi 20 avril, de 18 h à 21 h. Il est toutefois également possible de s’inscrire en appelant Mario Boudreau au 783-7461 (maison) ou au 546-8629 (travail).