Hockey senior Nord-Est: un circuit à huit équipes?

Les années se suivent mais, heureusement, ne se ressemblent pas pour la Ligue de hockey senior Nord-Est. Après les nombreuses difficultés qui ont failli compromettre le début de la saison 2014-2015, tout est semble-t-il au beau fixe – à part quelques petits nuages parsemés ici et là – à la veille de l’assemblée générale annuelle du circuit présidé par Roger Brun.

Cette importante rencontre se déroulera le dimanche 28 juin, à compter de 13 h, au Centre J.-K.-Irving de Bouctouche. Et plutôt que de voir les directions d’équipes se crêper le chignon, tout porte à croire que la réunion se déroulera sous de meilleures sentiments.

En tous cas, Roger Brun a très hâte de voir si les groupes de la Ville d’Amqui, au Québec, et de Memramcook donneront signe de vie afin d’intégrer les rangs du circuit pour 2015-2016.

«Ça paraît bien de leurs côtés et si toutes les équipes existantes reviennent, on pourrait opérer à huit équipes pour la prochaine saison. Je n’ai pas entendu parler que des équipes ne reviendraient pas. Lamèque, Tracadie, Bouctouche, Restigouche-Nord et Elsipogtog ont confirmé leur retour et je ne vois pas pourquoi Miramichi ne le ferait pas, malgré quelques petites difficultés financières», a-t-il expliqué.

Chose certaine, les ennuis qui ont marqué l’automne 2014 et qui ont mis à mal la réputation de la ligue Nord-Est font dorénavant partie du passé, se réjouit le président. Donc, pas question d’attendre en octobre ou en novembre pour savoir s’il y aura du hockey senior dans le nord-est de la province.

«Il y a eu des rumeurs comme quoi un groupe de la région de Bathurst était également intéressé d’intégrer nos rangs. Si c’est le cas, il n’a pas encore communiqué avec nous. Bathurst, tout comme d’autres communautés qui seraient tentés de présenter du hockey senior cet automne, peut communiquer avec moi soit par courriel (neshl_lhsne@lide.ca) ou au 381-5632», indique M. Brun.

Le président aimerait bien offrir aux amateurs deux divisions de quatre équipes, ce qui aurait pour effet d’augmenter les rivalités et de réduire les dépenses liées au transport en limitant les matchs inter-divisions.

Outre le dossier d’éventuelles nouvelles équipes, l’assemblée générale annuelle de la LHSNE prévoit aborder certains points litigieux, dont les règlements concernant l’éligibilité des joueurs en séries éliminatoires. M. Brun ne souhaite pas revoir une controverse comme celle qui a frappé Nick Thériault, ce défenseur de Tracadie jugé inéligible à la suite d’une plainte de Lamèque.

«Nous ne voulons plus d’incidents du genre, a averti le président, visiblement échaudé par toute la couverture médiatique de cette histoire. Nous avons des règlements strictes à ce sujet et nous allons les rappeler aux équipes.»

Le circuit cherche aussi à augmenter le nombre de joueurs des équipes quand elles vont disputer un match à l’extérieur, mais ce sera difficile, admet M. Brun. C’est un défi de tous les circuits de hockey senior, avec des joueurs qui ont un travail et des responsabilités familiales, fait-il valoir.

Enfin, le président voudra clarifier avec les équipes les règles entourant les joueurs de niveau 1, limités à quatre par formation. Pour être considéré dans cette catégorie, un joueur doit avoir disputé l’équivalent d’une saison complète plus une partie dans un circuit majeur (professionnel, universitaire, collégial américain, LHJMQ), a-t-il tenu à préciser.

«Nous allons le revoir parce que certaines équipes ne semblent pas bien le comprendre», a-t-il avisé.