Hockey senior: André Saulnier quitte les Alpines de Tracadie

André Saulnier a pris le petit monde du hockey senior par surprise, jeudi, en annonçant son retrait de toutes ses fonctions chez les Alpines de Tracadie. Le propriétaire et directeur général des champions en titre du circuit Nord-Est a choisi ce moment afin de laisser assez de temps à d’éventuels remplaçants de se manifester avant le début de la saison 2015-2016.

Disant avoir longtemps réfléchi avant de prendre cette décision, celui qui est également conseiller municipal de la nouvelle ville de Tracadie affirme que certains événements malheureux survenus durant la dernière campagne l’ont convaincu qu’il était temps de tirer sa révérence du hockey senior.

Il a notamment fait mention de quelques frictions avec le Au P’tit Mousse de Lamèque et ce fameux match – le dernier du calendrier régulier 2014-2015 – où les visiteurs de la Péninsule acadienne s’étaient amenés à Tracadie avec seulement neuf joueurs et aucun gardien, en plus de refuser de sauter sur la patinoire pour y disputer la troisième période du match.

L’entraîneur par intérim des Lamèquois, Dominic Noël, avait par la suite été suspendu pour la totalité de la première série éliminatoire face aux Vikings du Restigouche-Nord, alors que la directrice générale Nada Godin avait écopé d’une suspension de deux séries éliminatoires, en plus de voir l’équipe payer une amende de 1500 $.

«La rivalité Lamèque-Tracadie a toujours été un bon gagne-pain pour les deux équipes et la ligue. Mais ce match-là a constitué, selon moi, un grand manque de respect envers notre organisation et le hockey senior», déplore Saulnier, qui s’est dit également très déçu du peu de sévérité des sanctions qui ont suivies.

«Je n’ai rien contre les joueurs de Lamèque, mais je crois que j’ai autre chose à faire que de me chamailler avec leurs dirigeants dans les médias», a-t-il précisé.

Le dirigeant âgé de 51 ans soutient également qu’il ne peut accepter que quelques-uns des joueurs des Alpines, qui demeurent à Moncton, devront se rendre jusqu’à Amqui – il parle de près de cinq heures de route – pour aller jouer au hockey contre la nouvelle formation de La Vallée.

«Je crois que d’avoir une équipe à La Vallée est un atout pour les Vikings du Restigouche Nord et je suis très content pour eux. Mais je pense que pour nos joueurs, voyager de si longues distances peut leur causer de sérieux problèmes», analyse l’homme de hockey, qui refuse de considérer son geste comme un vote de non-confiance envers le circuit Nord-Est.

Enfin, il soutient qu’il a l’occasion rêvée de quitter en beauté en tant que champions.

«Je crois que j’ai fait ma part après 16 ans de hockey senior. J’ai fait de mon mieux pour amener de bonnes équipes, assurer un bon spectacle et faire plaisir à nos partisans. Je veux donner la chance à quelqu’un d’autre de reprendre les Alpines et j’espère qu’il y aura encore pendant longtemps du hockey senior à Tracadie. Quant à moi, c’est terminé pour le hockey senior, mais je ne ferme pas la porte à d’autres associations de hockey si jamais elles ont besoin d’un coup de main», a révélé André Saulnier, qui a informé de sa décision l’entraîneur-chef Brian Basque et le capitaine Martin McGraw.