Deux karatékas du N.-B. médaillés à la Vancouver Cup

Les athlètes du Nouveau-Brunswick ont fait parler d’eux en fin de semaine lors du Championnat de karaté kyokushin Vancouver Cup. En fait, deux des trois reviennent avec des médailles au cou.

L’entraîneur Johnny LeBlanc n’est pas surpris des résultats de ses protégés.

«Je les entraîne dur. Je suis très strict depuis quatre mois pour être sûr qu’il soit bien préparé», souligne-t-il.

Ce prestigieux tournoi qui regroupe une centaine de compétititeurs a eu lieu à Burnaby, en Colombie-Britannique, le 8 novembre.

«J’étais content de leur performance. J’aurais aimé que le trois gagnent une médaille d’or, mais des fois, c’est difficile parce que la compétition est très forte rendu à ce niveau», mentionne également M. LeBlanc.

Chrysat Allogho, de Moncton, met la main sur deux médailles d’or et une d’argent dans le groupe des poids légers.

Johan Kjobro, de Moncton, monte sur la plus haute marche du podium chez les lourds junior (15-16 ans).

Réjean Allain, le spécialiste du tir au poignet, participait aussi à l’événement dans la catégorie des poids moyens.

«Son fils Marco s’entraîne avec moi depuis cinq ans et Réjean a décidé d’essayer le karaté il y a deux ans. Il a gagné le championnat provincial et celui de l’est du Canada. Ce tournoi était un bon test pour lui», affirme Johnny LeBlanc.

«Il a gagné son premier combat, mais il a eu peu de misère dans ses deux autres combats, contre des gars beaucoup plus expérimentés que lui. Il a terminé quatrième.»

Le prochain rendez-vous pour les athlètes de Johnny LeBlanc seront les Championnats de l’Amérique du Nord, en mars à Montréal. Pour l’occasion, une douzaine de karatékas du Nouveau-Brunswick devraient être de la partie.

Chrysat Allogho sera l’un des athlètes à surveiller puisque le karatéka âgé de 24 ans a remporté une médaille d’argent au cours des trois dernières années.

«C’est un tournoi difficile. Mais cette année, on va essayer de gagner ça», promet Johnny LeBlanc.