Tennis: Simon Comeau et Mélanie Côté, les joueurs à battre dans la Ligue Chaleur

Invaincu en deux ans, Simon Comeau sera encore une fois l’homme à battre dans la Ligue de tennis Chaleur. Le tennisman de Nigadoo devra toutefois se méfier des Olivier Dilhac, Lucas LeBlanc, Jean-Louis Frenette, Samuel Daigle, Robert Robichaud et Jérémie Haché, pour ne nommer que ceux-là.

La saison 2016 devrait prendre son envol dans les prochains jours.

«Je crois que c’est possible de prolonger la séquence, mais ça risque d’être difficile, mentionne le jeune athlète. Ils sont nombreux à avoir le goût de mettre un terme à ma série de victoires et il y a plusieurs bons joueurs dans la Ligue Chaleur.»

Mélanie Côté - Gracieuseté
Mélanie Côté – Gracieuseté

«Ça va être d’autant plus difficile qu’avec les changements apportés dans le format des divisions, je vais devoir affronter tous les joueurs du top 10 à deux reprises. Des gars comme Olivier Dilhac, Jérémie Haché et Robert Robichaud sont parmi ceux qui me donnent le plus de fil à retordre», affirme Comeau.

Comme le mentionnait Simon Comeau, des changements ont été apportés au circuit afin de rendre la compétition encore plus serrée.

Ainsi, les 13 meilleurs joueurs de la région Chaleur seront désormais réunis dans la division Élite. Ils s’affronteront deux fois chacun pour un total de 24 parties.

Les autres joueurs masculins seront regroupés dans les divisions A et B selon leur classement de l’année précédente.

Au terme de la saison à l’automne, les 10 meilleurs joueurs élites obtiendront un laissez-passer pour la même division en 2017. Les trois autres places seront occupées par les trois meilleurs joueurs du groupe A.

«Ça va ainsi permettre aux meilleurs joueurs du groupe A d’avoir la chance de jouer contre les meilleurs l’année suivante», révèle le président du club, Mario Boudreau.

Chez les femmes, Mélanie Côté, de Bathurst, tentera de conserver sa couronne. À l’instar de Simon Comeau chez les hommes, Côté n’a pas perdu un seul duel en 2015. Cependant, Caroline Godin et Nadine Arsenault ont aussi les yeux sur le titre, elles qui n’ont perdu qu’une seule rencontre l’an dernier.

Comme c’est le cas chez les hommes, une nouvelle division élite féminine fera son entrée cette année. La division A regroupera les huit meilleures joueuses, alors que la division B sera réservée aux joueuses désirant évoluer dans un cadre récréatif.

«Il y avait une trop grande différence en terme de niveau de jeu l’an dernier. Avec deux divisions, ça va rendre la compétition plus intéressante», mentionne Mario Boudreau.

Chez les plus jeunes, Samuel Hachey, de Petit-Rocher, le champion de 2015, sera la principale tête d’affiche avec les Jeffrey Fullerton, Benjamin Brasseur-Pilon, Samuel Maltais et Jacob Cormier.

Le président Mario Boudreau a de plus fait savoir que deux tournois majeurs seront présentés pendant l’été, soit du 10 au 12 juin, ainsi que du 9 au 11 septembre. Il est également possible qu’un tournoi inspiré de la coupe Davis oppose l’élite de Chaleur à celle de la Péninsule acadienne.

La Ligue de tennis Chaleur devrait réunir aux environs de 100 joueurs cette année.

La Ligue de tennis de Tracadie veut rehausser son niveau de jeu

La Ligue de tennis de Tracadie devrait regrouper comme par les années passées de 80 à 100 joueurs en provenance d’un peu partout dans la Péninsule acadienne.

Dans le but de rehausser encore plus le niveau de jeu, seulement huit joueurs feront partie de la division AA cette année.

Christian Lanteigne a remporté le titre masculin de la Ligue de tennis de Tracadie au cours des six dernières années. - Gracieuseté
Christian Lanteigne a remporté le titre masculin de la Ligue de tennis de Tracadie au cours des six dernières années. – Gracieuseté

On y retrouvera, entre autres, le champion des six dernières années, Christian Lanteigne, ainsi que des joueurs de la trempe de Bruno-Pierre Haché, Marcel Breau, Frédérik Jones et Yan Rail.

Les autres joueurs seront regroupés dans les divisions A, B, C, D, E, F, G, H, I et J selon leurs aptitudes.

La composition des divisions est toutefois appelée à changer après chaque tranche de cinq semaines afin de permettre aux meilleurs joueurs de chaque division d’avoir accès à plus de compétition.

Le circuit de Tracadie devra par ailleurs composer sans Mélanie Roy qui a quitté la région en raison de son travail.

«C’est une très lourde perte pour notre club, souligne Christian Lanteigne. Mélanie était non seulement en mesure de battre la plupart des hommes, mais elle offrait aussi plusieurs cliniques chaque été pour les jeunes joueurs. Nous sommes d’ailleurs à la recherche d’une personne qui serait intéressée à aller suivre un cours d’entraîneur à Moncton à la fin du mois. Le club est prêt à payer les frais du cours.»

Les premiers matchs de la Ligue de tennis de Tracadie auront lieu dans deux semaines.

Il est encore possible de s’inscrire auprès des membres du comité, soit Christian Lanteigne, Marcel Breau, Gabriel Fournier, Robert Poirier, Marc Robichaud et Frédéric Ouellet. Le coût d’inscription est de 30$ pour un adulte, 10$ pour les jeunes de moins de 16 ans, ou encore 60$ pour un forfait familial.

Des tournois seront également présentés en juin, juillet et septembre.