Autre course, autre record pour Geneviève Lalonde

Autre course, autre record. Geneviève Lalonde collectionne les marques provinciales depuis le début de la saison. En cette année olympique, l’Acadienne de Moncton semble déjà prête pour Rio.

Au cours des six premiers mois de 2016, l’athlète âgée de 24 ans a fracassé pas moins de quatre records du Nouveau-Brunswick, soit le 1500m (intérieur et extérieur), le 3000m (intérieur) ainsi que le 3000m steeplechase.

Cette dernière marque est aussi un nouveau record canadien.

«Non, je ne suis pas tannée de battre des records. Si je l’étais, j’arrêterais de courir», blague-t-elle.

«Le 1500m, c’était plus pour m’amuser, pour changer un peu la routine et me concentrer sur autre chose que sur le steeplechase pour quelques semaines. Je n’allais pas compétitionner pour battre des records. Je cherchais surtout à améliorer mon temps personnel et à essayer différentes tactiques de course», raconte-t-elle.

Samedi à Guelph, Lalonde a franchi la distance dans un chrono de 4m11s05c.

Depuis quelques semaines, l’Acadienne et sa compatriote Sarah MacPherson s’échangent allégrement cette marque.

«C’est bien d’avoir une autre Néo-Brunswickoise dans ces temps-là. On est en plus de très bonnes amies. On court l’une contre l’autre depuis qu’on est toutes jeunes. Elle a eu le record pour quelques semaines et c’est juste un peu drôle que ce soit moi qui l’a maintenant. On a beaucoup de plaisir avec ça. Je lui ai dit qu’elle devra augmenter son jeu d’un cran si elle veut ravoir le record. C’est une belle bataille amicale.»

Sauf que Geneviève Lalonde a hâte de revenir aux choses sérieuses. Et pour elle, les choses sérieuses, ce sont le 3000m steeplechase et les Jeux olympiques de Rio.

«Je suis prête à retourner au steeplechase, à sauter des affaires et à laisser tomber les crampons de courte distance. J’adore l’eau, la boue et les barrières. C’est pour ça que je cours. C’est ma joie de vivre», déclare-t-elle avec enthousiasme.

Lalonde n’est pas la seule Néo-Brunswickoise qui s’est illustrée en Ontario. Barry Britt, de Hampton, s’est classé cinquième au 10 000m avec un temps de 30m06s28c.

Grace Annear, également de Hampton, a brisé son propre record provincial au 800m, un record qu’elle avait établi il y a à peine une semaine à Victoria. À Guelph, elle a franchi la distance en 4m11s05c.

Geneviève Lalonde aura maintenant officiellement la chance de se qualifier pour les jeux de Rio lors des Championnats canadiens d’athlétisme, qui se dérouleront du 7 au 10 juillet à Edmonton, en Alberta.

Tout ce que l’Acadienne doit faire pour obtenir son billet pour les Jeux, c’est de terminer parmi les trois premières du 3000m steeplechase.

Les records sont aussi tombés à Saint-Jean en fin de semaine, alors que pas moins d’une douzaine de nouveaux standards provinciaux ont été établis.

Shelby MacIsaac, du club ASEA, a brisé deux marques au niveau bantam, soit celles du 100m et du 200m, deux marques qui appartenaient à Stephanie Reid depuis 1993.

Marie-Pier Cloutier, de Saint-Jean, a pour sa part réussi un chrono de 15s au 100m haies pour établir une nouvelle marque au niveau jeunesse.