Une autre performance en dents de scie pour les Wildcats

Les performances en dent de scie des Wildcats de Moncton continuent…

La formation 2016-2017 des Wildcats, c’est comme Dr Jekyll et M. Hyde. On ne sait jamais lequel des deux va sauter sur la patinoire.

Vendredi soir, on a eu droit à l’équipe qui travaille fort, mais qui ne peut pas marquer des buts.

En fait, seul Manuel Weiderer a réussi à trouver le fond du filet, dans une défaite de 5 à 1 face aux Mooseheads de Halifax.

Il faut dire que son équipe (8-14-0) jouait à cinq contre trois…

Ben Higgins (un tour du chapeau), Arnaud Durandeau et Maxime Fortier se sont assurés que les visiteurs (12-10-0) quittent le Colisée avec deux points de plus au classement.

Malgré le revers, l’entraîneur Darren Rumble n’était pas du tout déçu du rendement de son équipe.

«Je pense que nos gars se sont présentés à l’aréna pour jouer au hockey. Nous avons joué un bon match, mais nous leur avons tout simplement donné les trois premiers buts sur des bévues monumentales», raconte-t-il.

«Avec le talent qu’ils ont de l’autre côté, ils en ont pleinement profité. Les Mooseheads nous ont donc forcés à jouer du hockey de rattrapage. Je pense que nous avons dominé la deuxième période et la troisième n’était pas mauvaise non plus», mentionne également Rumble.

«C’est certain qu’un petit but de plus en avantage numérique aurait pu faire une grosse différence», ajoute-t-il en soupirant.

Et même s’il avoue que ce sont les erreurs de ses jeunes défenseurs qui ont fait la différence, pas question de les montrer du doigt.

«Ce n’est pas parce qu’ils n’essaient pas. Ce n’est pas un manque d’effort ou de volonté. Ce sont des cafouillages avec la rondelle. Ce qui m’encourage, c’est qu’ils apprennent de ces erreurs.»

Les Wildcats ont pourtant connu un bon début de match.

Lane Cormier a électrisé la foule avec un furieux combat contre Jordan Lepage dès la première minute de jeu. Le capitaine des Wildcats a littéralement gelé son adversaire des Mooseheads.

Sauf que Cormier a été coupé à la main par un des patins des officiels sur le jeu et il a dû rater le reste de la rencontre. Il devra même voir un chirurgien plastique au début de la semaine pour réparer les dégâts.

Mais curieusement, ce sont les visiteurs qui ont semblé inspirés par cet affrontement pour hommes.

Le rapide Ben Higgins s’est échappé pour déjouer Matthew Waite avec un tir parfait au-dessus de la mitaine.

Le numéro 28 remettait ça quelques minutes plus tard, alors que la défensive des Wildcats ressemblait à un essaim d’abeilles en colère autour du filet de Matthew Waite.

Et ce n’était pas tout, Maxime Fortier a fait passer Simon LeCoultre pour un pee-wee à la ligne bleue, avant de déculotter le portier des Wildcats.

Ça semblait bien parti pour être une autre de ces longues soirées…

Les Wildcats seront de retour en action dimanche, alors que les Sea Dogs de Saint-Jean seront de passage au Colisée.