Les Aigles Bleus ne ratent pas leur chance

Il y a de ces parties qu’une équipe de hockey ne peut tout simplement pas se permettre de perdre. Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton disputaient un de ces matchs, vendredi soir face aux Tigers de l’Université Dalhousie, et la bande à Serge Bourgeois n’a déçu personne.

Ce triomphe de 5 à 3 permet à l’U de M (8-12-1, 17 points) de s’emparer seul du sixième rang au classement du Sport universitaire de l’Atlantique, deux points devant ces mêmes Tigers (6-13-3, 15 points).

Mieux encore, Moncton possède un match de plus à disputer que son rival néo-écossais.

Jean-François Plante (un doublé), Pierre Durepos, Carl Marois et Steve Lebel ont réussi les filets des vainqueurs.

Alex Saulnier a ajouté trois mentions d’aide à sa fiche offensive.

Andrew Reider, Jackson Playfair et Mike Evelyn ont riposté pour les Tigers.

Il fallait vraiment savoir qu’on avait deux équipes de dernière place sur la patinoire en début de match tellement l’intensité et le tempo étaient élevés.

Une chance que les deux gardiens de but étaient en pleine forme. Brandon Thibeau a brillé à plusieurs reprises, réalisant notamment un gros arrêt de la mitaine devant Kelly Bent.

Le Bleu et or a pris les devants durant une supériorité numérique sur un beau jeu de Steve Lebel devant le filet des Tigers. Pierre Durepos et Alex Saulnier ont récolté des mentions d’aide sur le sixième de Lebel.

Carl Marois a doublé la priorité de son équipe avec un tir absolument imparable.

Il s’agissait pour le Québécois d’un deuxième but en trois parties depuis son retour au jeu. L’U de M menait 2 à 0 après 20 minutes de jeu.

Jean-François Plante a creusé l’écart avec son 21e de la campagne sur un tir vif pour placer le Bleu et Or dans le siège du conducteur au milieu du deuxième engagement.

Les Tigers ont obtenu une chance en or de réduire l’écart, alors que Philippe Gadoury s’est vu attribuer un lancer de punition. Le patineur québécois a servi une bonne dizaine de feintes à Brandon Thibeau, mais il a finalement perdu le contrôle de la rondelle au dernier moment.

Moins d’une minute plus tard, Jean-François Plante enfilait son deuxième du match pour accentuer l’avance des hommes de Serge Bourgeois.

Andrew Rieder a profité d’une supériorité numérique avec moins de cinq minutes à faire au second tiers pour réduire l’écart à trois buts. Sauf que Pierre Durepos allait profiter d’un quatre contre deux pour replacer les pendules à l’heure deux minutes plus tard.

Les Tigers ont bien tenté de profiter de l’indiscipline des locaux en troisième période, mais Brandon Thibeau a réalisé plusieurs gros arrêts pour préserver la victoire de son équipe.