Senior Nord-Est: les Vikings abandonnent

Aux prises avec des difficultés financières et un manque flagrant de joueurs, les Vikings du Restigouche-Nord ont décidé de mettre un terme à leur saison et de concéder leur série demi-finale au Au P’tit Mousse de Lamèque. Cette série 4 de 7 n’aura finalement duré que deux rencontres, toutes remportées par les représentants de la Péninsule acadienne.

Même si le directeur général Peter Thorne refuse d’aller aussi loin dans sa réflexion, cette décision pourrait fort bien signifier la fin des activités des Vikings dans la Ligue de hockey senior Nord-Est.

«Pour des raisons financières, certains gars ont décidé de ne pas se présenter. Je ne peux pas vraiment les blâmer. Quand tu descends de Fredericton pour disputer deux matchs et que ton équipe ne peut pas te donner davantage que 100$ pour ta fin de semaine, ça ne couvre même pas les dépenses», affirme Thorne.

«C’est la première fois que j’abandonne un projet, mais je n’avais pas le choix. Nous avons disputé les deux premiers matchs de la série avec seulement neuf joueurs plus deux gardiens. Les gars se sont bien défendus dans le premier match (revers de 5 à 2), mais le lendemain soir, même s’ils n’ont jamais abandonné (défaite de 13 à 5), c’était évident qu’il fallait arrêter tout ça», dit-il.

«J’ai vu le visage des gars après le match et j’étais découragé pour eux. Je suis convaincu qu’ils étaient tous prêts à continuer, mais je ne voulais plus les placer dans une situation où ils auraient pu se faire blesser. Et c’est probablement ce qui serait arrivé. C’est bien beau le hockey, mais pas à tout prix», révèle Thorne.

Selon le DG, les faibles assistances pendant la saison régulière ont drôlement compliqué la vie des Vikings. Ainsi, malgré un calibre de jeu qui n’a jamais été aussi élevé, il y avait en moyenne 100 spectateurs de moins par rencontre au Palais des glaces Inch Arran de Dalhousie.

«Nous avons attiré 350 spectateurs en moyenne la saison dernière et cette moyenne n’était plus que de 250 cette saison. Pour nous, c’est une différence de 10 000$ dans notre budget. Et lors de notre premier match des séries, il n’y avait que 212 partisans payants dans l’aréna. Quand tu es dans le rouge pour chacun de tes matchs, c’est signe que tu es au bout du rouleau. Nous avons fait cette année du hockey au-dessus de nos moyens», soutient Peter Thorne.

Les Vikings seront-ils de retour dans le circuit Nord-Est en 2017-2018? Pas dans la formule actuelle, répond Thorne.

«Pour gagner dans cette ligue, tu ne peux pas te contenter que de joueurs locaux parce que tu ne gagneras pas. Et comme tu utilises moins de joueurs locaux, ça coûte donc plus cher pour les autres joueurs. Le problème est que ça ne veut pas nécessairement dire que tu auras plus de partisans aux matchs. Les gens, ils aiment voir les joueurs locaux», indique-t-il.

«Ce qui serait bien, c’est que les deux ligues (Nord-Est et Acadie-Chaleur) acceptent de fusionner afin de créer une division AA et une division A. Et il faudrait que ce soit sous la tutelle de Hockey Nouveau-Brunswick et non pas dans une formule hors-la-loi. Ainsi, les droits territoriaux seraient respectés et on ne perdrait pas des joueurs au profit de Kedgwick ou de Saint-Quentin», souligne-t-il.

N’empêche qu’aussi hors-la-loi que soit le circuit Acadie-Chaleur, Thorne confirme qu’il s’agit néanmoins d’une option qu’il faudra envisager.

«Nous voulons absolument un club de hockey senior à Dalhousie l’hiver prochain», mentionne-t-il sur un ton décidé.

Le Au P’tit Mousse passe donc automatiquement à la finale. Il devra toutefois s’armer de patience en attendant que la série opposant les JC’s de Bouctouche et les Hawks d’Elsipogtog ne décide d’un opposant pour l’autre demi-finale face aux Stallions de Montague.

À moins que la série Bouctouche-Elsipogtog se termine plus rapidement que prévue, le Au P’tit Mousse pourrait bien attendre au moins trois semaines, peut-être plus, avant d’entamer la finale.

Les Hawks créent l’égalité contre les JC’s

Menés encore une fois par Rankyn Campbell, qui a inscrit les deux derniers buts des siens, les Hawks d’Elsipogtog sont parvenus à égaler les chances 2-2 dans leur série quart de finale face aux JC’s de Bouctouche, mercredi, dans un gain de 4 à 2. Trey Lewis et Dawson Campbell ont été les autres buteurs. Luc Williams et Bruce Graham ont assuré la riposte des JC’s. Le cinquième duel sera présenté dimanche, toujours au Centre J.-K.-Irving. – AN