Martin Plourde: le record mondial de développé couché devra attendre

Mauvaise nouvelle pour Martin Plourde. L’athlète de Pigeon Hill ne pourra pas, comme il le souhaitait, s’attaquer au record mondial au développé couché de l’Association internationale de dynamophilie, samedi, en Nouvelle-Écosse. Le juge devant homologuer cette marque ne pourra pas être présent à la compétition présentée à Enfield.

Déçu, l’homme fort âgé de 27 ans le serait à moins. Parce qu’il réussissait à l’entraînement 530 livres, 0,8 livre de plus que le record détenu depuis 2012 par le Russe Isa Israilov dans la catégorie des athlètes pesant de 242 à 275 livres. Il avait une confiance inébranlable de faire l’histoire en ajoutant quatre livres à cette charge.

Mais tout cet entraînement ne sera pas perdu. Plourde donnera tout ce qu’il a samedi à Enfield pour établir un record canadien dans cette discipline et il a appris qu’il pourra tenter de nouveau sa chance pour le record mondial le 30 avril, à Amherst. Donc, ce n’est que partie remise.

«Oui, je suis pas mal déçu. Je m’étais bien préparé avec un bon entraînement au gymnase. Je lève 530 livres; il suffit de le répéter devant les juges. Ce délai ne me dérangera pas et je serai aussi prêt le 30 avril», assure-t-il.

Outre Plourde, son partenaire d’entraînement, Richard Beaudin (de 220 à 242 livres, 30-39 ans), prendra part à la compétition de samedi.