Wildcats: Shannon promet une équipe «très différente»

La transformation des Wildcats de Moncton passera en deuxième vitesse au cours des prochaines semaines, avec notamment quelques embauches de personnel, le repêchage européen et le repêchage midget. Le directeur des opérations hockey promet d’ailleurs beaucoup d’action aux partisans de l’équipe en juin.

Ce qui retient d’abord l’attention, c’est l’embauche d’un entraîneur adjoint et d’un entraîneur des gardiens de but.

Le directeur des opérations hockey, Roger Shannon, confirme avoir reçu plus d’une centaine de candidatures pour les deux postes.

«Nous sommes rendus à l’étape de tester les candidats. Ce sera par la suite les présentations et les entrevues», explique-t-il.

«Je pense que cette dernière étape se fera dans la première semaine de juin, soit juste après le repêchage. Mon objectif est d’avoir nos candidats en poste pour le premier juillet.»

Le grand patron des Wildcats affirme qu’il veut s’assurer de ne pas rater son coup et faire les bons choix.

«On veut s’assurer de ne pas passer à côté de personne et nous avons épluché toutes les candidatures avec minutie. Le plus difficile dans tout ça, c’est qu’il y a tellement de bons candidats et de gens qui méritent d’avoir leur chance dans le junior majeur, mais on ne peut pas passer 25 gars à travers le processus de tests et d’entrevues. On va probablement essayer de se limiter à sept ou huit.»

Selon lui, près de la moitié des candidatures proviennent d’entraîneur adjoint dans le junior majeur. Il confirme aussi avoir reçu deux CV d’entraîneurs de niveau universitaire.

Shannon dit ne pas nécessairement chercher des candidats qui ont une expérience au niveau professionnel.

«Honnêtement, le plus important est de trouver la personne qui va le mieux cliquer avec notre entraîneur Darren Rumble. C’est vraiment son bébé ce dossier-là», avance-t-il.

Le deuxième point important à son horaire, c’est le repêchage midget, le 3 juin à Saint-Jean. Cet encan de jeune talent sera crucial pour l’avenir de l’équipe, et Roger Shannon le sait.

«C’est correct de passer une demi-saison avec une aussi jeune équipe, comme ce fut le cas l’an passé, mais on ne fera pas ça pour une saison complète. On va aller chercher des gars d’expérience pour entourer nos jeunes», mentionne-t-il.

Selon les rumeurs, trois vétérans devraient passer chez les Wildcats le 3 juin, soit les défenseurs Nicholas Welsh (Shawinigan) et Olivier Desjardins (Acadie-Bathurst), de même que l’attaquant Daniil Miromanov, également du Titan. Ces joueurs viendraient compléter les transactions réalisées l’hiver dernier.

«Une chose est certaine, l’équipe sera très différente de ce que nos partisans ont vu cette année, promet le directeur des opérations hockey. Et nos partisans n’ont pas à s’inquiéter, nous allons bel et bien choisir en première ronde (pour la première fois depuis 2011).» n

LHJMQ: Jaxom Bellamy est toujours le plus bel espoir du N.-B.

Seulement trois joueurs du Nouveau-Brunswick sont répertoriés comme choix possibles dans les cinq premières rondes sur la liste finale publiée lundi par la Centrale de soutien au recrutement de la LHJMQ.

Le défenseur des Vitos de Saint-Jean, Jaxom Bellamy, est le plus bel espoir, lui qui pointe au 16e échelon.

En deuxième ronde, on retrouve l’attaquant des Flyers de Moncton, Cole Stewart (33e). Son compagnon de trio Aidan MacIntosh est classé en troisième ronde (45e).

L’Acadien Jérémie Jacob, également des Flyers, est répertorié entre la sixième et la huitième ronde.

Sans surprise, c’est le patineur de Saint-Eustache Alexis Lafrenière qui trône au sommet du classement. Il devance les Québécois Samuel Poulin (Collège Esther-Blondin) et Jakob Pelletier (Séminaire Saint-François).

L’Océanic de Rimouski détient le premier choix, alors que les Wildcats de Moncton parleront troisième.