Trois judokas voient grand à Calgary

Malcolm Pelletier, Laren Purinton et Tylor Collin s’envoleront sous peu vers Calgary afin de participer aux Championnats canadiens de judo. D’ailleurs, les trois judokas du Club Otoshi de Dieppe ont la ferme intention de poser leurs pieds sur la première marche du podium de leurs catégories respectives lors de cette compétition.

Tylor Collin, originaire d’Edmundston, fera sa première apparition aux championnats nationaux dans la division U-16 chez les moins de 46 kg. L’athlète qui n’est âgé que de 14 ans ne sera certainement pas intimidé par ses adversaires.

«J’ai obtenu d’excellents résultats cette année, notamment avec une troisième position à l’Open de l’Ontario et une médaille d’or au Championnat de la Nouvelle-Écosse. Je vais donc me présenter à Calgary en pleine confiance et prêt à remporter la compétition», a-t-il révélé.

«Je suis très fier d’avoir la chance de représenter ma province. J’ai mis beaucoup d’heures de travail afin d’améliorer ma forme physique et ma technique depuis le début de l’année. Je suis prêt à mettre en valeur l’étendue de mon talent», a-t-il ajouté.

Pour leur part, Lauren Purinton et Malcolm Pelletier en seront à leur deuxième participation à ce tournoi.

Purinton, qui sera inscrit dans la division U-16 chez les moins de 57 kg, désire prouver que sa 17e position obtenue l’an dernier n’était qu’une simple erreur de parcours.

«J’ai maintenant une année d’expérience aux championnats canadiens, alors je devrais être plus calme lors de mes combats. Cette saison, j’ai remporté toutes les compétitions auxquelles j’ai participé à l’exception d’une médaille d’argent à l’Open du Québec. Mon objectif est donc de continuer sur la même lancée et de remporter les grands honneurs», a-t-elle révélé.

Le médaillé d’or chez les U-18 lors des derniers nationaux, Malcolm Pelletier, a quant à lui déjà ses yeux rivés sur les Championnats panaméricains U-18. Pour s’y rendre, il devra minimalement remporter une médaille d’argent dans sa catégorie chez les moins de 60 kg.

«L’an dernier, je me suis blessé à une épaule lors de mon premier combat aux Championnats panaméricains. J’ai donc dû me retirer du tournoi. Cependant, j’ai eu la chance de vivre l’expérience et de réaliser que j’étais en mesure de performer à ce niveau. Je veux donc obtenir un résultat qui me permettra de me qualifier pour les Championnats du monde», a-t-il indiqué.

Le Dieppois d’adoption se présentera le 24 mai à Calgary avec une approche totalement différente de l’année précédente.

«Je visais assurément un podium, mais je ne croyais pas être en mesure de sortir de ce tournoi victorieux. Cette année, ma concentration est portée sur l’or. Autant physiquement que mentalement, je me sens beaucoup plus prêt», a-t-il noté.

Un programme sports-études utile au développement du judo

Tyler Collin, Malcolm Pelletier et Lauren Purinton possèdent un talent inné en judo, certes, mais ils s’accordent aussi pour dire que la structure du programme sports-études de l’école Mathieu-Martin dans lequel ils font parti joue un rôle important dans leur développement.

L’entraîneur de la section sports-études et haute performance, Gaëtan Jeanpierre, juge qu’il s’agit de la meilleure voie pour connaître du succès dans ce sport.

«Ce programme a pour but de développer les athlètes sur le long terme. Il s’étend à toute l’année scolaire, alors nous sommes en mesure de préparer adéquatement nos jeunes pour les différentes compétitions auxquelles ils participent, notamment le Championnat canadien. De plus, nos 18 judokas ont la chance de bénéficier d’appuis externes, tel que des diététiciens, des ostéopathes et des préparateurs physiques sur une base quotidienne», a-t-il indiqué.

Pour le principal intéressé, la qualité de l’équipe d’entraîneurs constitue aussi une autre force du programme.

«Mon parcours de dix ans dans l’équipe nationale de France me permet d’avoir une bonne connaissance du sport et de pouvoir aiguiller les jeunes sur leurs techniques. Mes trois collègues possèdent aussi un bagage d’expérience important qui nous permet d’avoir une bonne crédibilité au sein de cette communauté. Le plus intéressant est que nous sommes en mesure de transmettre nos expériences aux jeunes qui en bénéficient grandement lorsqu’ils se présentent en compétitions.»

L’apport de Gaëtan Jeanpierre pour le programme est considérable. En effet, en plus de ses années au sein de l’équipe nationale de France, il a aussi été champion d’Europe par équipe dans la catégorie des moins de 65 kg, en plus d’avoir obtenu une troisième position aux Championnats junior d’Europe.