Vélo de montagne: Edmundston parmi les favorites en Amérique du Nord

Les sentiers de vélo de montage d’Edmundston font partie de la liste des 50 destinations à privilégier en Amérique du Nord pour la pratique de ce sport en 2017, selon Singletracks.com, un site web spécialisé.

La liste des sentiers les plus populaires a été déterminée selon les commentaires reçus sur le site web de l’association. Elle est basée sur différents critères et sur la fréquentation des lieux. Les sentiers de Minto en font aussi partie.

Pour les responsables des sentiers, Vélo Edmundston, il s’agit d’une belle reconnaissance. L’organisme propose un parcours de 48 kilomètres avec différents degrés de difficulté dans l’arrière-pays d’Edmundston.

«Pour nous, cette désignation est une surprise et un bel honneur. Ça veut dire que les gens qui sont venus pratiquer ce sport ici ont aimé leur expérience», a dit le président fondateur de Vélo Edmundston et responsable du développement des sentiers, Luc Michaud.

Les débuts de ces sentiers remontent à 2007. À ce moment, un premier groupe de cinq personnes ont effectué la première corvée de défrichage du terrain. Ils ont été aménagés sur des terres privées en vertu d’ententes avec les propriétaires.

Lors de la plus récente corvée, samedi, une quarantaine de personnes étaient du rendez-vous.

«Ça été l’affaire d’une section à la fois. On ne fait aucun dommage. On ne fait qu’aménager les sentiers sur ces terres privées. Sans cet engagement bénévole au fil des ans, on n’en serait pas là aujourd’hui. On ne sait pas où cela s’arrêtera. Ça serait intéressant de pouvoir ajouter quatre kilomètres de sentiers», a ajouté Luc Michaud.

Les sentiers sont accessibles par plusieurs points d’entrée le long du parcours, dont près de la rue Nadeau, près de l’hôtel Quality Inn ou encore par le Centre de plein air Mont Farlagne.

«Quand on propose près de 50 kilomètres de sentiers, on devient en quelque sorte une destination week-end. Nous savons que nous accueillons beaucoup de touristes. Les plaques d’immatriculation le confirment», a-t-il poursuivi.

Vélo Edmundston a aussi mis en place un groupe de jeunes adeptes pour assurer la relève. Les cyclistes de la région d’Edmundston se sont démarqués lors de deux récentes finales des Jeux de l’Acadie.

De passage incognito dans les sentiers d’Edmundston il y a quelques années, la championne internationale et la médaillée olympique néo-brunswickoise, Catharine Pendrel, de Fredericton, a eu des mots élogieux à l’endroit du parcours dans les médias sociaux.