Bâton sportif: objectif Croatie pour sept Néo-Brunswickoises

Le Nouveau-Brunswick sera bien représenté samedi lors de la cérémonie d’ouverture des qualifications de la Coupe internationale du bâton sportif tenu à Saskatoon, en Saskatchewan.

En fin de semaine, sept athlètes néo-brunswickoises seront opposées à des adversaires provenant de six autres provinces canadiennes. Si elles veulent représenter le Canada à la Coupe internationale qui se tiendra en Croatie en août, elles devront terminer dans les six premières de leur catégorie respective.

De l’avis de l’entraineure Brenda Arsenault Leblanc, il ne fait aucun doute que ses athlètes seront en mesure de se distinguer.
«Je m’attends à de bonnes performances de mes filles. Je crois qu’elles seront toutes dans le haut du classement à la fin de la compétition. Certaines filles en seront à leur première présence à cet évènement, mais elles pourront bénéficier des conseils de celles qui ont déjà vécu l’expérience», a-t-elle indiqué.

«Les filles ont mis beaucoup d’efforts dans leur préparation depuis novembre. Elles se sont entraînées en moyenne 20 heures par semaine», a-t-elle ajouté.

Alexie Richard, de Grand-Digue, en sera à sa première présence à ces qualifications. Elle débarque toutefois en Saskatchewan avec une bonne fiche de route.

«J’ai déjà participé aux Championnats canadiens à deux reprises et je me suis qualifiée encore une fois cette année pour ceux qui auront lieu à Saint-Jean. J’ai très bien performé dans ces compétitions, notamment avec trois médailles au total lors de ces deux présences. L’expérience que j’ai acquise me permettra de me présenter à Saskatoon en pleine confiance».

L’athlète âgée de 14 ans prendra part au solo deux bâtons et trois bâtons dans la catégorie junior B. Elle se fixe des objectifs élevés.

«J’aimerais me rendre en finale dans l’ensemble de mes épreuves. Je pratique ce sport depuis maintenant neuf ans et je veux participer à la Coupe internationale depuis longtemps. Ma mission est donc de me qualifier pour la Croatie», a-t-elle mentionné.

Brianna Middleton quant à elle croit avoir tous les atouts pour obtenir un poste au sein de l’équipe canadienne. Elle n’est pas étrangère à cette compétition, puisqu’elle avait réussi, deux ans plus tôt, à se qualifier pour la Coupe internationale du bâton grâce à une cinquième position.

Cette année, elle participera aux épreuves de solo deux et trois bâtons, artistique twirl et artistique pair dans la catégorie junior A.
«Il s’agissait de ma première expérience et je ne m’étais pas fixé d’objectif précis. À ma grande surprise, je me suis qualifiée pour les finales dans toutes les épreuves auxquelles je participais pour finalement terminer dans le top 10. Cette année, j’ai une nouvelle approche et je ne vise rien de moins qu’un podium», a-t-elle révélé.

L’athlète âgé de 14 ans souhaite obtenir des résultats à Saskatoon similaires à ceux obtenus à la Coupe Pan-Pacifique tenue en Californie en janvier. Lors de cette compétition, qui accueillait des athlètes du Canada, des États-Unis, du Japon et de l’Australie,

l’Acadienne a obtenu rien de moins que trois médailles d’or dans l’épreuve à deux bâtons, trois bâtons et artistique twirl dans la catégorie junior A.

Cinq autres Néo-Brunswickoises prendront part à l’évènement international, soit Julie Allain, de Moncton, Mylène Bastarache, de St-Antoine, Chloé Smith, de Moncton, Larissa Roberts, de Moncton et Valérie Robichaud, de Néguac.