Un «Gros Tyme» à la ligne d’arrivée des Héros du coeur

La communauté de Bouctouche a donné un accueil grandiose aux Héros du coeur. Les 73 élèves, enseignants et membres de la communauté ont bouclé la boucle de leur périple de 1200 km en vélo autour de la province, mercredi soir.

Des centaines de personnes ont salué les Héros du coeur au Centre J.-K.-Irving de Bouctouche.

Le groupe mené par Sylvain Leclerc a roulé plus de 200 km par jour – soit l’équivalent de près de dix heures sur la selle de vélo – pendant cinq jours afin de promouvoir les bonnes habitudes de vie. De leur point de départ, à l’école Clément-Cormier de Bouctouche, les cyclistes amateurs sont passés par Fredericton, Grand-Sault, Campbellton et Caraquet.

Anika Leigh (gauche), Gabrièle Lagacé (centre) et Julie Jaillet ont complété le Grand défi des Héros du coeur. – Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron

Mercredi, ils ont mis la cerise sur le sundae en roulant dans le Centre J.-K.-Irving au plein milieu du Gros Tyme, une soirée musicale hebdomadaire qui attire des centaines de spectateurs tous les mercredis. Pendant une dizaine de minutes, la foule a offert une ovation aux cyclistes.

«C’était vraiment une belle expérience. J’ai beaucoup aimé ça cette année. Le groupe était très gentil. Les gens s’aidaient les uns les autres. Si quelqu’un était plus lent, d’autres ralentissaient pour l’encourager. On était comme une grande famille», explique Julie Jaillet, élève de l’école Clément-Cormier, âgée de 15 ans.

«On a traversé des températures chaudes, mais on a vu beaucoup de courage. C’était difficile, mais on l’a fait. Tout le monde était motivé, tout le monde s’encourageait», ajoute Jérémie Doiron, de l’École secondaire Assomption de Rogersville.

Chaque année depuis 2011, M. Leclerc invite les élèves à changer leurs habitudes pour le mieux en s’engageant à participer au Grand défi des Héros du coeur. Tout le long de leur aventure, les participants s’arrêtent aux écoles sur leur trajet et encouragent les élèves à mener une vie plus active.

«On encourage les plus jeunes et les plus vieux à bouger et se tenir en forme», explique Jérémie Doiron.

Jérémie Doiron, de Rogersville, a complété son troisième Grand défi des Héros du coeur. – Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron

Dame Nature a été plus généreuse envers les Héros du coeur cette année que l’an dernier. En 2016, de fortes pluies avaient refroidi l’enthousiasme du groupe de cyclistes. En 2017, quatre des cinq journées ont été bonnes pour le vélo. Seule la journée de dimanche, où le mercure a dépassé les 30 degrés Celsius, a calmé les ardeurs.

«On a été très chanceux. On avait le vent dans le dos plusieurs journées. C’était le jour et la nuit à comparer à l’an dernier. L’attitude positive était plus facile à susciter cette année», mentionne Marc Doucet, enseignant de Rogersville.

Depuis 2011, les Héros du coeur ont amassé plus de 100 000$ afin de permettre aux jeunes de participer à des activités sportives et culturelles.