Jeux du Canada: à quatre médailles du total de Sherbrooke

Si la tendance se maintient, les athlètes néo-brunswickois présents à Winnipeg pourraient être en mesure d’égaler ou même d’améliorer la récolte de médailles obtenues lors des Jeux d’été du Canada tenus à Sherbrooke, en 2013.

La délégation du Nouveau-Brunswick avait alors quitté la province du Québec après avoir accédé à seize podiums. Au terme des deux semaines d’activités, le décompte était de cinq médailles d’or, cinq d’argent et six de bronze. Cette année, le compteur affiche le chiffre 12, avec encore trois jours de compétition à l’horaire.

Nicole Smith, chef de mission pour le Nouveau-Brunswick, croit que la tâche de répéter les exploits des derniers Jeux sera difficile, mais elle assure que rien n’est impossible.

«Présentement, les choses semblent bien se dérouler au golf où nous sommes en position de remporter deux médailles avec une seule ronde à jouer vendredi. De plus, nous avons habituellement de bons résultats en lutte, donc nous sommes optimistes de ce côté. Certains athlètes ou certaines formations peuvent aussi causer des surprises au cours des prochains jours. Il s’agit de la beauté du sport après tout, on ne peut jamais prédire l’issue d’une compétition à l’avance.»

Une équipe qui devrait être en mesure d’aider la cause de la province est celle de natation. Après avoir été écartés du podium en 2013, les nageuses et nageurs néo-brunswickois ont déjà réussi à obtenir quatre médailles. Ils ont encore jusqu’à samedi pour amasser d’autres distinctions. Si la plupart des gens envisageaient des résultats semblables aux derniers Jeux, Nicole Smith était persuadée que ce groupe allait causer bien des maux de tête à leurs adversaires dans la piscine Pan Am de Winnipeg.

«Je ne suis pas surprise des performances de nos nageurs cette année. J’avais d’ailleurs de grandes attentes après avoir été témoin de leurs belles prestations aux Championnats canadiens. Toutefois, ce succès n’est pas arrivé du jour au lendemain. Ça fait plusieurs années qu’ils travaillent fort et maintenant ils voient leurs efforts être récompensés. Les entraîneurs ont fait du bon boulot et ils méritent aussi beaucoup de reconnaissance.»

La principale intéressée n’avait pas vraiment fixé d’objectif précis en termes de médailles pour ses athlètes avant l’arrivée d’Équipe Nouveau-Brunswick en sol manitobain. Selon elle, il était trop difficile de faire des prévisions pour certains sports, puisqu’il n’y a pas de classement national qui permet d’avoir une idée du calibre des formations des autres provinces avant le début des Jeux.

Elle est toutefois satisfaite de sa troupe à quelques jours de la cérémonie de fermeture, dimanche.

«Nous sommes comblés jusqu’à maintenant, puisque plusieurs jeunes ont obtenu des records personnels durant leurs épreuves. Après tout, les Jeux d’été du Canada sont avant tout un événement multisportif qui fait partie du développement à long terme des participants. Donc, l’important est de les voir compétitionner au meilleur de leur capacité, indépendamment du résultat final.»

Pour l’instant, la délégation du Nouveau-Brunswick a récolté trois médailles d’or, trois d’argent et six de bronze. Veronica Coombes, originaire de Shédiac Cape, a largement contribué à la cause de sa province au cours de la première semaine de compétition, alors qu’elle est montée sur la plus haute marche du podium à trois reprises en athlétisme para.