Un défenseur du N.-B. fait écarquiller les yeux au camp des Wildcats

Ça passe un peu plus vite que dans le midget AAA, mais on sent que le défenseur Jaxon Bellamy ne mettra pas beaucoup de temps à s’habituer au rythme de la LHJMQ. Quand on évoque le nom du Néo-Brunswickois dans l’entourage des Wildcats de Moncton, on a d’ailleurs droit à un sourire du dimanche.

Un peu timide et hésitant pendant les premiers jours du camp, le choix de première ronde (16e) au repêchage de juin commence à trouver sa vitesse de croisière.

Plus le temps passe et plus le gaillard âgé de 16 ans semble s’améliorer.

Même s’il est encore un peu tôt pour porter un jugement définitif sur sa valeur, tout semble indiquer que la direction de l’équipe a frappé dans le mille avec sa seconde sélection du premier tour.

«Je me débrouille bien jusqu’à maintenant, mais je ne peux pas me satisfaire de ça. Je veux continuer de m’améliorer à mesure que le camp avance», raconte le numéro 7.

«Je dois jouer mon jeu et donner le maximum chaque fois que je saute sur la patinoire. Les Wildcats m’ont choisi pour une raison et je dois rester fidèle à mon style.»

S’il reconnaît que la marche est haute entre le midget et le junior, il affirme que l’adaptation se fera rapidement.

«Tout est plus rapide. On doit être préparé. J’ai eu un bon été d’entraînement et j’ai beaucoup travaillé sur ma vitesse. Je pense que ça va être très utile», souligne-t-il.

«Il y a aussi beaucoup d’intensité. On ne peut pas se permettre de relaxer un seul instant sur la patinoire. Si on fait ça, la rondelle se retrouve très rapidement dans le fond du filet de notre côté.»

Le patineur de 6pi 3po et de 175lb se dit comblé d’évoluer à une heure de son Saint-Jean natal.

«C’est incroyable de jouer chez moi. J’ai joué dans cet aréna (le Centre Superior Propane) depuis que je suis bantam et le fait de revenir ici en portant l’uniforme des Wildcats de Moncton est quelque chose de très spécial pour moi.»

Bellamy n’a aucune objection à se joindre à une équipe qui a été la pire de toute la LHJMQ l’hiver dernier.

Il est le genre de gars qui aime faire partie de la solution.

«Ça ne me dérange pas du tout. Je prends ça comme un beau défi. Je sais que les amateurs vont nous appuyer, peu importe ce qui va arriver au cours des prochains mois. Mais je pense que l’équipe va bien faire et qu’on va pouvoir leur donner plusieurs victoires.»

L’entraîneur Darren Rumble dit adorer son nouveau défenseur.

«ll est très solide. C’est un gars imposant, qui joue exactement le genre de hockey que j’aime. Il est plein d’énergie, d’enthousiasme, de robustesse et de vinaigre. C’est un joueur très difficile à affronter.»

Jaxon Bellamy deviendra peut-être un joueur étoile dans la LHJMQ, mais pas question de lui accoler une étiquette aussi rapidement, avance Rumble.

«On ne placera pas les succès de l’équipe sur ses épaules. On va le mettre dans des situations où il pourra avoir du succès. Il a un très beau futur devant lui.»