Football scolaire: les Matadors promettent un scénario différent

Les Matadors de l’école Mathieu-Martin de Dieppe ont connu une saison pour le moins éprouvante en 2016, affichant un dossier de 0-7 au terme du calendrier régulier. Toutefois, la page est maintenant tournée et leur regard est porté vers la nouvelle campagne.

L’entraîneur-chef de l’équipe de football scolaire, Nick Murray, qui en sera à sa deuxième saison à la barre de cette formation, assure que le scénario sera différent en 2017. D’ailleurs, il croit que sa troupe utilisera l’expérience acquise lors de la dernière campagne afin d’atteindre le seuil de la respectabilité cette saison.

«Dire que nous avons connu une mauvaise saison est un euphémisme. L’année au complet a été misérable. Toutefois, les gars n’ont jamais diminué leur intensité durant les matchs, indépendamment de la marque. Ils ont fait preuve de beaucoup de résilience et cela leur permettra d’être plus compétitifs cette saison.»

Il juge aussi que ses protégés ont fait les efforts nécessaires au cours de l’entre-saison afin de se replacer sur le chemin de la victoire.

«Ils ont aussi mis beaucoup d’efforts afin de corriger leurs lacunes. Nous n’étions pas prêts physiquement l’an dernier et j’ai eu l’occasion de voir plusieurs vétérans dans la salle d’entraînement au cours de l’hiver dans le but de remédier à la situation. Le changement s’est déjà fait sentir lors de notre rencontre préparatoire vendredi à Fredericton (malgré la défaite).»

S’ils souhaitent ajouter quelques victoires au tableau, les Matadors devront compter sur l’appui de leurs vétérans. Justement, Nick Murray croit avoir à sa disposition deux athlètes qui devraient faire tourner bien des têtes cette saison.

«Je pense que Nick Savoie, qui évolue sur la ligne défensive, et Justin Pineau, un receveur éloigné, contribueront largement à nos succès. Les deux peuvent faire de grandes choses sur le terrain, alors ce sera excitant de les voir à l’œuvre.»

Sa formation alignera aussi onze recrues. À travers ce groupe, deux d’entre eux ont réussi à attirer l’attention de pilote des Matadors.

«Jasmin Tardif (demi défensif) et Xavier Malone (secondeur) sont de belles révélations pour nous. J’ai la conviction qu’ils ont le potentiel afin d’entamer la saison sur notre alignement de départ. Ils ont tous les deux les atouts physiques et mentaux afin d’évoluer à ce niveau. Ces deux athlètes ne jouent certainement pas comme des recrues sur le terrain.»

Tout porte à croire que les représentants de l’école Mathieu-Martin seront en mesure d’obtenir une victoire pour une première fois en plus de deux ans.

Nick Murray reste toutefois prudent dans ses attentes, mais il ne rejette pas l’idée d’une possible qualification pour les séries éliminatoires.

«Premièrement, le but cette saison est d’offrir une bonne opposition dans toutes nos rencontres. Cependant, je ne dirais pas que notre division est faible, mais je juge que n’importe quelle formation peut se hisser au sommet. Alors, je crois qu’une participation aux séries éliminatoires est un objectif réaliste.»

Le premier test des Matadors aura lieu vendredi soir, alors que la troupe de Nick Murray rendra visite aux Black Kats de l’école Fredericton High.